Le compte Twitter du pétrolier BP est piraté

01 juin 2018 à 15h36
0
Englué dans un scandale autour de la fuite d'une de ses plateformes dans le Golfe du Mexique, la firme pétrolière BP (British Petroleum) connaît encore quelques déboires. Cette fois plus légers et moins dramatiques puisqu'il s'agit de son compte Twitter, @BP_America. Il faut croire que certains défenseurs de la nature ont cherché à se faire entendre.
00A0000003202398-photo-twitter-tweetie-logo-mikeklo.jpg

Depuis quelques jours, un faux compte Twitter de la société circulait. Nommé @BPGlobalPR, il aurait compté plus de 90.000 abonnés grâce à l'envoi de mini-messages d'un certain Terry, tournant en dérision totale les décisions du groupe pétrolier. Ces faux-tweet ne seraient restés en ligne que 30 minutes mais sont le signe d'une intrusion dans le compte de la société.

L'éditeur de sécurité Sophos explique dans un blog que cette intrusion aurait été permise via l'utilisation d'un mot de passe de sécurité trop faible. Une méthode devenue classique chez les adeptes du hacking du site de micro-blogging. Pourtant, Twitter avait déjà banni certains mots de passe trop simples à déchiffrer. Le site avait interdit l'usage de 370 codes d'accès jugés trop simplistes afin d'apporter un niveau de sécurité minimum à l'accès d'un compte. Il semble donc que ces mesures n'aient pas suffi...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'iPad déjà copié en Chine pour moins de 100 euros
Un lecteur de DVD hybride pour PC portable intégrant un SSD chez LG-Hitachi
Intel dévoile de nouveaux produits pour le calcul haute-performance
Google Maps la fait marcher sur une voie rapide : accidentée, elle porte plainte
Le Parlement européen hésite à prononcer des sanctions dures contre le téléchargement
NVIDIA annonce la GeForce GTX 465
Après le Pakistan, Facebook est bloqué au Bangladesh
Le bon jour pour quitter Facebook ?
Eee Pad, Eee Tablet : Asus annonce son offensive en matière de tablettes
Skype 2.0 pour iPhone : passez des appels VoIP en 3G
Haut de page