Mark Zuckerberg prend (encore) la défense de Facebook face à de nouvelles accusations

Par
Le 20 novembre 2018
 0
mark zuckerberg

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a affirmé que l'entreprise n'avait pas orchestré de campagne de dénigrement contre un de ses détracteurs. Ces accusations interviennent dans un contexte délicat pour le réseau social.

Facebook va-t-il finir par se sortir des scandales ? Le New York Times a révélé une nouvelle affaire concernant la plateforme sociale. Celle-ci aurait fait appel aux services de l'entreprise de relations publiques Definers afin de discréditer certains de ses détracteurs, au premier rang desquels le milliardaire George Soros.

Des méthodes contraires aux valeurs de Facebook

Dans un communiqué, Facebook a reconnu avoir travaillé avec cette société, mais pas dans le but de répandre de fausses informations. Et a ensuite annoncé avoir rompu le contrat conclu entre les deux parties.

Interrogé au sujet de ces allégations, Mark Zuckerberg a affirmé qu'il n'était pas au courant de la collaboration avec Definers avant l'article publié par le journal, et que ces pratiques ne correspondaient pas aux valeurs de son entreprise.

Ces explications concises n'ont toutefois pas convaincu George Soros, qui a demandé, via sa fondation, l'ouverture d'une enquête indépendante.

Source : La Nouvelle Tribune
Modifié le 20/11/2018 à 11h57

Les dernières actualités Facebook

scroll top