Facebook annonce avoir supprimé 800 comptes et pages de "spam politique"

Matthieu Legouge
Expert Hardware
15 octobre 2018 à 08h30
0
Facebook à la loupe

Facebook fait le grand ménage ! Le géant de la Tech a en effet annoncé jeudi avoir supprimé plusieurs centaines de pages et de comptes qui ont enfreint ses règles d'utilisation, notamment en raison de spam à caractère politique.

Accusé de laisser les campagnes de fake news inonder son réseau, comme cela a été le cas lors du scandale de la campagne présidentielle qui a vu Donald Trump accéder à la maison blanche, Facebook met les bouchées doubles.



Des pages regroupant plusieurs millions d'abonnés

À deux semaines seulement des élections de mi-mandat aux États-Unis, le chef de la cybersécurité a annoncé avoir procédé à la fermeture de 559 pages et 251 comptes ayant enfreint les règles du réseau. Ils sont accusés pour certains d'être des « usines à publicités » qui font croire qu'ils sont un espace de débats politiques, ainsi que des « comportements inauthentiques coordonnés ». C'est en tout cas ce que l'on peut lire sur un billet de blog publié par Nathaniel Gleicher, chef de la cybersécurité.

Certains comptes ainsi purgés jouissaient d'une énorme popularité. Les responsables du réseau social donnent deux exemples de pages supprimées, « Nation in Distress », un compte pro Trump avec plus de 3 millions d'abonnés, ou encore « Reverb Press », une page anti-Trump qui atteignait les 700 000 abonnés. La société a déclaré que ce n'est pas le contenu de ces pages qui a posé problème, mais leur comportement qui consistait à utiliser plusieurs techniques de spam et de rediriger les utilisateurs vers des sites qui servent uniquement à générer des revenus via des publicités.

Facebook se dit « mieux préparé »

Cependant Facebook n'a nommé publiquement que cinq pages sur les centaines qui ont été supprimées. Plusieurs activistes politiques ont vu leur compte fermé, sans comprendre pourquoi. C'est le cas de celui de Chris Metcalf, éditeur du journal « Reasonable People Unite » et de ses deux millions d'abonnés. Ce militant de gauche a déclaré : « Je respecterais volontiers les conditions de Facebook si je comprenais ce qu'elles étaient ». Il ajoute : « Je suis un activiste politique légitime. Je n'ai pas de blog clickbait. Je n'ai pas de site Web de fakes news ».

Mark Zuckerberg, le désormais célèbre président de Facebook, a récemment déclaré que Facebook était « mieux préparé » à d'éventuelles tentatives d'ingérences. La société a par ailleurs affirmé consacrer beaucoup de ressources dans cette lutte contre les fakes news et, par conséquent, contre la manipulation des électeurs.
Modifié le 15/10/2018 à 09h43
4
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
L'exclusivité console PS5 Godfall laisse fuiter une nouvelle vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top