Facebook : avez-vous partagé des fake news russes ?

le 23 novembre 2017 à 11:03
 0
Facebook, comme d'autres géants du web, a été au centre d'un scandale majeur après la campagne présidentielle américaine de 2016, qui a conduit à l'élection de Donald Trump : la Russie serait parvenue à influencer l'issue de l'élection grâce à des faux comptes et des fausses informations. Le géant de Menlo Park a réussi à identifier ces comptes et veut désormais informer les utilisateurs.

Pour ce faire, le réseau social va déployer un outil qui permettra à ses utilisateurs de savoir s'ils ont liké des pages ou des posts créés par le Kremlin.

126 millions d'utilisateurs touchés par cette campagne de fausses informations



Il a été prouvé que la Russie a lancé une campagne de désinformation dans le cadre de l'élection présidentielle américaine : l'Internet Research Agency, organisation russe de propagande sur Internet, aurait réussi à toucher 126 millions d'utilisateurs Facebook dans le monde, la très grande majorité aux Etats-Unis, afin d'influencer le vote. Un chiffre qui a été confirmé par Facebook devant le Sénat américain.

126 millions d'utilisateurs représentent plus de la moitié du nombre d'utilisateurs américains et plus de 6 % du nombre total d'utilisateurs de Facebook. Un succès qui a pu être rendu possible grâce aux plus de 170 faux comptes créés par la Russie qui ont publié et mis en avant plus de 120.000 posts grâce, notamment, à des publicités ; les Russes auraient dépensé plus de 100.000 dollars dans des campagnes publicitaires qui ont duré deux ans, de mai 2015 à mai 2017. Les « like » et les partages des internautes ont fait le reste.

01F4000008727074-photo-vf-facebookaquila.jpg


Un outil pour savoir si on a propagé ces fausses informations



L'enquête de Facebook a permis d'identifier les comptes et les fausses informations : désormais, le réseau social va permettre à ses utilisateurs de savoir s'ils ont joué un rôle dans cette campagne de propagande.

Dans un post sur son blog officiel, le géant annonce qu'il va développer un outil qui va dire clairement et simplement si on a, ou non, partagé de fausses informations. Facebook va lister les comptes russes qu'il a identifié et supprimé et, en cliquant dessus, il est possible de voir si on a partagé des informations qui ont été reconnues comme faisant partie de la campagne d'influence de l'Internet Research Agency.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les nouveaux fleurons de Huawei sont à la fête aujourd’hui. Après une présentation officielle très alléchante, les plus impatients peuvent précommander dès maintenant les P30 et P30 Pro !
17:40 | Bon plan
Le président de Microsoft souhaite que les différents acteurs de la tech travaillent sur des outils de modération communs afin d’éviter la diffusion en direct de tueries de masse, comme récemment en Nouvelle-Zélande.
17:16 | Internet
Bethesda Softworks vient d'annoncer une nouvelle qui ravira les joueurs PC. En effet, les prochains titres de l'éditeur débarqueront également sur Steam à leur sortie en plus de Bethesda.net. Un des jeux majeurs de la firme, disponible depuis l'année dernière, aura également droit à un traitement similaire.
16:43 | Jeux vidéo
C’est Porte de Versailles, à Paris, que Huawei a aujourd’hui posé ses valises afin de présenter ses P30 et P30 Pro. Deux smartphones taillés pour la photographie, qui promettent monts et merveilles en matière de zoom... et sans perte de qualité.
Pewdiepie, ex plus gros YouTuber au monde, s’est récemment fait dépasser au jeu des abonnements par le label musical indien T-Series. Pour lui venir en aide, et lui permettre de regagner sa place de numéro un, des fans du vidéaste suédois ont eu recours à des Ransomwares pour le moins… inhabituels.
16:08 | Malware
C'est fait : le Parlement européen vient de statuer en faveur de la réforme sur le droit d’auteur, après deux ans d’âpres discussions et plusieurs révisions du texte.
Le Sony Xperia 1, héritier du Xperia ZX3, disposera d'un affichage 4K constant... ce qui risque (selon certains) de flinguer l'autonomie.
15:01 | Smartphone
Un an après sa sortie, le P20 Pro de Huawei trône toujours en haut du classement DxOMark, au coté de son petit frère le Mate 20 Pro. C'est dire que le savoir faire du constructeur en matière de photographie mobile est indéniable. Alors quand celui-ci nous a proposé de venir prendre en main son successeur, le bien nommé P30 Pro, nous avons sauté sur l'occasion pour vérifier si Huawei était capable de se surpasser. On vous raconte tout ça dans notre prise en main !
Si Sony Interactive Entertainment ne se rendra pas à l'E3 cette année pour la première fois de son histoire, le constructeur a décidé de prendre la parole de manière un peu différente en 2019. À l'instar d'un Nintendo Direct dont il s'inspire grandement, le State of Play est une nouvelle émission durant laquelle nous avons pu découvrir des jeux PS4 et PlayStation VR.
13:53 | Jeux vidéo
La NASA, l’agence spatiale américaine, a été contrainte d’annuler une sortie spatiale pour une raison à laquelle personne ne s’attendait : une pénurie de combinaisons en taille M, destinées aux deux femmes qui devaient prendre place à bord de l'ISS.
13:19 | Espace
Bonne nouvelle pour les joueurs de No Man's Sky sur PS4, puisque le titre va accueillir (gratuitement) un nouveau mode PlayStation VR.
A l’instar du Galay S10 récemment, le prochain iPhone pourrait recharger par induction une Apple Watch ou le boiter de chargement sans fil des derniers AirPods.
12:45 | iPhone
La nouvelle version du navigateur de Microsoft, intégrant le moteur de rendu Chromium, est disponible sur le web grâce à une fuite, quelques jours avant la mise en ligne d’une bêta publique.
La réforme européenne du droit d’auteur est soutenue par plusieurs dizaines d’artistes français, qui ont lancé un appel aux députés européens avant le vote, crucial, de ce mardi 26 mars.
La Pomme va lancer aux États-Unis un service bancaire en partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard. Le constructeur promet une offre compétitive, sans frais cachés et très sécurisée.
11:09 | Apple
scroll top