Fake News : si le commentaire dit « fake » Facebook le met en avant

08 novembre 2017 à 10h50
0
Les Fake News sur les réseaux sociaux sont un véritable fléau et les sites tentent de trouver des solutions qui convainquent les autorités et les internautes, mais qui ne réduisent pas leurs revenus publicitaires. Facebook est en première ligne sur la question, le réseau social ayant été accusé d'avoir joué un rôle majeur dans l'élection de Donald Trump, à cause d'une campagne d'influence en provenance de Russie.

La solution parfaite pour lutter contre les Fake News n'existe probablement pas et si elle existe, elle n'a pas encore été trouvée. Facebook avance par tâtonnements mais sa dernière idée n'a pas vraiment eu l'effet escompté.

Mettre en avant les commentaires criant à la Fake News



L'idée n'était pas mauvaise en soi : de plus en plus d'internautes sur Facebook mettent un point d'honneur à débusquer les fausses informations sur le mur de leurs amis, voire sur ceux des médias. Une tentative pour contrer la prolifération des théories complotistes et autres informations encore plus absurdes qui peuvent, parfois, réellement nuire. Pour ce faire, les utilisateurs de Facebook ont une arme : les commentaires.

En criant au « fake  » dans les commentaires des publications, il est possible d'alerter une partie des lecteurs. Facebook a donc voulu, comme le relate la BBC le 7 novembre 2017, donner un coup de main à ces internautes : au Royaume-Uni, le groupe a mis en avant les commentaires criant à la fake news. Sauf que ça a très mal tourné, et pour cause...




Facebook ne faisait aucune distinction



Le test, qui n'aura duré que quelques semaines, n'a pas fonctionné. Facebook l'a confirmé à la BBC sans donner plus de précisions, mais il n'en faut pas beaucoup pour voir la raison de cet échec : les quelques captures d'écran disponibles sur Twitter et ailleurs montrent que Facebook ne faisait aucune distinction. Dès lors que le commentaire contenait les termes«  fake » (« faux  » en anglais) ou « lie  » («  mensonge  » en anglais), il était placé en haut de la liste.

Facebook ne regardait ni si ce commentaire avait du sens, ni s'il concernait bien l'article, ni s'il n'était pas lui-même une tentative de fake news. La seule présence de ces termes suffisait pour que Facebook mette le commentaire en avant.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top