EmbodiedQA : Facebook entraîne une IA à reconnaître des objets

0
En partenariat avec l'université Georgia Institue of Technology, Facebook serait en train d'entraîner une intelligence artificielle à reconnaître des pièces et des objets dans un environnement virtuel.



EmbodiedQA, l'I.A. coachée par Facebook

Reconnu pour ses nombreux investissements et expérimentations dans le domaine de l'intelligence artificielle, Facebook, en partenariat avec l'université Georgia Institue of Technology, entraîne une I.A. nommée EmbodiedQA.

Leur objectif est de permettre à l'intelligence artificielle de reconnaître des objets dans un environnement virtuel. Pour cela, le programme est capable de se déplacer et de voir à la première personne ce qui l'entoure.

L'entraînement d'EmbodiedQA est basé sur un jeu de questions-réponses : le programme dispose d'une base de données contenant des questions auxquelles l'I.A. doit répondre en se déplaçant et en observant l'environnement virtuel où elle a été placée. Dans cette base de données, on peut trouver des questions telles que : « De quelle couleur est la voiture ? » ou encore « Dans quelle pièce se situe le vase ? ».



Avec ces questions, les chercheurs souhaitent permettre à EmbodiedQA de comprendre la question qui lui est posée, ainsi que de trouver la réponse à celle-ci en se déplaçant et en interagissant avec son environnement.

Un réel challenge pour l'intelligence artificielle

Bien que ces questions puissent sembler assez basiques pour un humain, elles représentent en réalité un challenge particulièrement complexe pour le développement de l'intelligence artificielle.

Ainsi, à la question « Combien de pièces contiennent des chaises ? » EmbodiedQA doit d'abord prendre en compte de nombreux paramètres.

Avant toute tentative de réponse à la question posée, l'I.A. doit apprendre à se déplacer dans l'environnement où elle est placée. Une fois le déplacement maîtrisé, EmbodiedQA doit apprendre ce qu'est une pièce et une chaise.

Une fois ces deux problématiques résolues, le programme peut commencer à explorer l'ensemble des pièces de l'environnement virtuel dans lequel il évolue. Il doit ensuite détecter la présence de chaises, incrémenter son compteur de pièces contenant des chaises, mais surtout, l'intelligence artificielle doit faire attention à ne pas recompter les pièces dans lesquelles elle est déjà passée.

EmbodiedQA


À long terme, l'objectif de Facebook et de l'université américaine est de pouvoir concevoir une intelligence artificielle capable non seulement de percevoir l'environnement qui l'entoure, mais aussi de communiquer et d'agir en fonction de celui-ci.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le service de jeu vidéo en streaming d'EA se concrétise
Le robot Stickman de Disney fait des backflips
VivaTech : Seedia, des bancs solaires pour la ville de demain
Google renonce à son célèbre “Don’t be evil”
USA : les contenus Facebook pourraient servir de preuve au tribunal
Super Week-End eBay : passez à la 4K avec ces téléviseurs LG et Samsung à moins de 500€
Le Prix Nebula, meilleur roman de fantasy/science fiction à N.K. Jemisin
Qualcomm annonce le Snapdragon 710
Uber : bientôt des taxis volants développés en France ?
Nintendo : toutes les informations des clients du SAV volées
Haut de page