Facebook et Qualcomm s'associent pour accélérer les débits internet

0
Facebook s'associe à Qualcomm pour mener à bien son projet d'internet sans fil à haut débit, le Terragraph Project.

Il faut remonter à la conférence annuelle des développeurs de 2016 pour retrouver l'annonce qu'avait fait Facebook à l'époque, de son nouveau projet baptisé « Terragraph Project », visant à rendre l'envoi de données via des routeurs plus efficace, ainsi qu'à augmenter la vitesse d'internet de manière générale.

Terragraph quoi ?

« Terragraph Project », voilà le nom que porte le projet sur lequel Facebook travaille depuis bientôt deux ans. Annoncé lors de la conférence annuelle des développeurs de l'année 2016, le projet est présenté comme un « système sans fil multi-noeuds, axé sur l'apport de la connectivité Internet haute vitesse dans les zones urbaines denses », selon Jay Parikh, vice-président de Facebook Engineering.

D'après la firme américaine, le Terragraph Project serait ni plus ni moins qu'une nouvelle façon de se connecter à internet en utilisant la technologie des ondes millimétriques. Ces ondes millimétriques seraient beaucoup plus rapides que les ondes d'un signal Wi-Fi classique, ce qui permettrait l'envoi de données plus de 10 fois plus rapidement.
Les premiers tests réalisés sur Facebook auraient déjà montré que le débit total pouvait atteindre 2,1 Gbps pour un seul noeud de distribution, en sachant que les ingénieurs américains s'attendent à une vitesse encore plus élevée au fur et à mesure que les tests se poursuivront.

Fotolia réseau sans fil WiFi


Qualcomm s'associe au projet de Facebook

2 ans ont donc passé depuis l'annonce de Facebook quant à son Terragraph Project, et le moins que l'on puisse dire est que ledit projet avance plutôt bien. Ainsi, Facebook a désormais choisi de faire appel à Qualcomm afin de lui fournir la technologie nécessaire à la bonne avancée de Terragraph.

De nouveaux jeux de puces Qualcomm seront donc intégrés à la technologie du projet de façon à ce que les fabricants puissent, et c'est le but de l'opération, mettre à niveau leurs routeurs afin de pouvoir envoyer des données à la fréquence de 60 GHz, de manière à « augmenter les connexions à large bande à des vitesses plus élevées ».

Les premiers essais terrain du Terragraph Project devraient démarrer au milieu de l'année 2019.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une appli censée protéger les enfants elle-même victime d'une fuite
Microsoft souhaite rendre Cortana plus « humaine »
Resident Evil 7 : une Cloud Version sur Nintendo Switch
Predator X27 : Acer met en vente un écran haut de gamme à 1 999$
Apple : quand Siri en révèle trop sur le WWDC !
Fortnite arrivera cet été sur Android
PUBG Mobile dépasse les 10 millions d'utilisateurs actifs
Apple préparerait un Homepod premier prix pour sa marque Beats
Bitcoin consomme autant d’énergie que l’Irlande
Le Galaxy Note 9 embarquera un Bixby 2.0
Haut de page