Facebook et Qualcomm s'associent pour accélérer les débits internet

21 mai 2018 à 15h46
0
Facebook s'associe à Qualcomm pour mener à bien son projet d'internet sans fil à haut débit, le Terragraph Project.

Il faut remonter à la conférence annuelle des développeurs de 2016 pour retrouver l'annonce qu'avait fait Facebook à l'époque, de son nouveau projet baptisé « Terragraph Project », visant à rendre l'envoi de données via des routeurs plus efficace, ainsi qu'à augmenter la vitesse d'internet de manière générale.

Terragraph quoi ?

« Terragraph Project », voilà le nom que porte le projet sur lequel Facebook travaille depuis bientôt deux ans. Annoncé lors de la conférence annuelle des développeurs de l'année 2016, le projet est présenté comme un « système sans fil multi-noeuds, axé sur l'apport de la connectivité Internet haute vitesse dans les zones urbaines denses », selon Jay Parikh, vice-président de Facebook Engineering.

D'après la firme américaine, le Terragraph Project serait ni plus ni moins qu'une nouvelle façon de se connecter à internet en utilisant la technologie des ondes millimétriques. Ces ondes millimétriques seraient beaucoup plus rapides que les ondes d'un signal Wi-Fi classique, ce qui permettrait l'envoi de données plus de 10 fois plus rapidement.
Les premiers tests réalisés sur Facebook auraient déjà montré que le débit total pouvait atteindre 2,1 Gbps pour un seul noeud de distribution, en sachant que les ingénieurs américains s'attendent à une vitesse encore plus élevée au fur et à mesure que les tests se poursuivront.

Fotolia réseau sans fil WiFi


Qualcomm s'associe au projet de Facebook

2 ans ont donc passé depuis l'annonce de Facebook quant à son Terragraph Project, et le moins que l'on puisse dire est que ledit projet avance plutôt bien. Ainsi, Facebook a désormais choisi de faire appel à Qualcomm afin de lui fournir la technologie nécessaire à la bonne avancée de Terragraph.

De nouveaux jeux de puces Qualcomm seront donc intégrés à la technologie du projet de façon à ce que les fabricants puissent, et c'est le but de l'opération, mettre à niveau leurs routeurs afin de pouvoir envoyer des données à la fréquence de 60 GHz, de manière à « augmenter les connexions à large bande à des vitesses plus élevées ».

Les premiers essais terrain du Terragraph Project devraient démarrer au milieu de l'année 2019.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top