Facebook s'allie à Bango pour monétiser son audience mobile

0
04939858-photo-bango.jpg
En vue de monétiser l'usage de ses plateformes mobiles par plus de 425 millions d'utilisateurs, Facebook a signé un accord avec l'entreprise britannique Bango, spécialisée dans le paiement mobile.

Le réseau social ne laisse décidément rien au hasard à l'approche de son entrée en bourse, mais n'a pas, pour autant, particulièrement mis en avant ce partenariat signé il y a peu avec l'entreprise anglaise Bango. Cette dernière, cotée en bourse, a confirmé l'accord avec le réseau social mercredi par l'intermédiaire d'un bref communiqué.

Bango, comme Facebook, n'ont pas précisé les termes de l'accord. « Le conseil estime qu'il est encore trop tôt pour prévoir avec précision le niveau d'activité qui se dégagera de cette relation » précise l'entreprise anglaise.

Reste que ce partenariat devrait permettre à Facebook de développer le paiement mobile sur sa version Web et ses différentes applications : Bango est présent dans une cinquantaine de pays, et après de plus de 90 opérateurs mobiles - dont SFR et Orange en France - et permet aux mobinautes de payer des produits et services en ligne en faisant passer l'achat sur la facture de leur opérateur. Et monétiser l'usage des plateformes mobiles, fréquentées par 425 millions d'utilisateurs du réseau social, fait clairement partie de la stratégie de Facebook à quelques mois de son entrée en bourse.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chrome bêta : l'accélération matérielle sur les vieilles machines
Amazon pourrait sortir deux nouvelles tablettes en 2012
Brevets : les pionniers du Web remportent une victoire en justice
Apple brevette une technologie d'eye-tracking 3D pour iPad, iPhone et Mac
Google continuera de vendre les licences des brevets de Motorola
Sigma DP1, DP2 et SD1 Merrill : le Foveon X3 de 46 mégapixels se démocratise
Android 4.0 : déploiement en mars sur certains terminaux HTC
ACTA : le vent d'Est de la contestation gagnera la France samedi
Les standards du web menacés par les sites optimisés pour WebKit ?
Zéro Forfait Libre : SMS et Internet illimités pour 10 euros/mois
Haut de page