LeKiosk, première bibliothèque médiatique digitale, poursuit sa croissance folle en France

09 septembre 2019 à 22h10
0
LeKiosk-Accueil.jpg
Page d'accueil du site LeKiosk (© Crédits photo : LeKiosk, capture écran Clubic)

La plateforme numérique d'accès à la presse, LeKiosk, séduit clients et opérateurs, et affiche une croissance à trois chiffres.

En quelques années, LeKiosk a su s'implanter dans le paysage médiatique et digital français. Bien connue des clients de Bouygues Telecom, Free, Canal+, Cdiscount et même de l'Éducation nationale, avec lesquels elle est partenaire, la plateforme fondée en 2006 est parvenue à réinventer la presse digitale en démocratisant de nouveaux modes de lecture. Depuis 2015, elle affiche une croissance annuelle à trois chiffres.

Un chiffre d'affaire multiplié par cinq en trois ans

Les abonnés à l'offre LeKiosk ont accès à plus de 1 600 titres de presse dématérialisés, un chiffre tout à fait conséquent. Les amateurs d'actualités chaudes y retrouvent une grande partie des principaux quotidiens régionaux et nationaux, généralistes ou sportifs, comme Le Parisien, L'Équipe, Libération, La Provence, La Voix du Nord, mais aussi des magazines de divers genres (people, actualités, cuisine, féminin, culture, technologie et autres...). Au total, les 450 partenaires éditeurs du service lui ont permis de multiplier par cinq la taille de son catalogue depuis 2015. Et « d'autres partenariats stratégiques devraient voir le jour d'ici la fin de l'année 2019 », nous annonce l'entreprise française.

Si son catalogue a fait « x5 » depuis 2015, le résultat est le même pour son chiffre d'affaires, lui aussi multiplié par cinq sur les trois dernières années. La croissance de la société, l'exigence du public et les progrès techniques, ont eu pour conséquence de faire doubler ses effectifs l'an dernier. Désormais, LeKiosk emploie 50 personnes rien qu'à Paris, et 80 dans le monde. Dernièrement, l'entreprise a su attirer Ombline de Coriolis, connue pour avoir été la vice-présidente marketing de Deezer, et désormais Directrice Marketing (CMO) de la plateforme de presse digitale. D'autres personnalités de la société sont issues de poids lourds comme LVMH, SFR, Criteo...

Une offre en illimité accessible pour 9,99 euros par mois

L'une des dernières prouesses de l'entreprise est d'avoir lancé « LeKiosk Unlimited » en octobre 2018. L'offre, accessible contre 9,99 euros par mois, permet à ses abonnés d'accéder à un très large catalogue de contenus, en illimité. Ses utilisateurs consulteraient, en moyenne, plus de 15 titres différents chaque mois. Depuis le mois de juin, une newsletter est envoyée deux fois par mois aux abonnés, par laquelle LeKiosk transmet ses coups de cœur, mais aussi une sélection d'articles, peut-être un moyen de monétiser davantage encore ses services.

Outre la « Lecture Smart » (un mode nuit qui permet d'ajuster la taille de la police) et la lecture « PDF HD », LeKisok a dévoilé au mois de mai sa nouvelle interface Web. Cette grosse mise à jour a permis d'augmenter la fluidité et la rapidité de chargement des pages de l'application. LeKiosk espère sans doute continuer son petit bonhomme de chemin en séduisant, qui sait, de nouveaux opérateurs télécoms, en France ou ailleurs.

Source : Communiqué de presse
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top