Wattamate, la plateforme française qui facilite la colocation

Alexandre Boero Contributeur
03 août 2019 à 16h15
0
wattamate-page-accueil.png
© Capture d'écran Wattamate, par Alexandre Boero pour Clubic

De plus en plus prisée par les étudiants et les jeunes actifs, la colocation a le vent en poupe. Pourtant, trouver son bonheur relève parfois du parcours du combattant. La plateforme Wattamate a pour but de simplifier la vie aux pro-colocs.

Nous débutons le mois d'août. La période pourrait être propice à la glandouille et au farniente, et pourtant, elle peut être d'une importance cruciale pour les personnes à la recherche d'une colocation pour la rentrée. Que ce soit pour l'année scolaire qui arrive où à des fins professionnelles, les démarches peuvent être lourdes et fastidieuses. Aussi, Wattamate se fixe comme mission de faciliter l'accès au logement grâce à sa plateforme. Clubic vous éclaire sur son fonctionnement.

Wattamate, bien plus qu'une simple plateforme de mise en relation


Fondée en 2017 par Morgan Melchilsen et Alexandre Tsigris, Wattamatte et une plateforme française bien décidée à accompagner ses utilisateurs dans l'évolution des modes de vie, en devenant l'outil de référence dédié au marché de la colocation en France. Après avoir testé sa V1 durant un an, la start-up a mis en ligne son interface web. Ses prochains objectifs ? Développer une version destinée aux agences immobilières, et déployer une nouvelle mouture de son application mobile Android et iOS.

À l'origine, Wattamate travaillait à mettre en relation des personnes souhaitant vivre en colocation et des appartements appartenant à des agences. Mais la plateforme n'a pas voulu se cantonner à ce rôle et a étendu son offre.

colocs-ordinateur.png
© Wattamate

Désormais, ses utilisateurs peuvent aussi créer leurs dossiers dématérialisés sur un espace sécurisé, rechercher un logement en groupe (pour, par exemple, candidater à plusieurs à des biens, en un seul clic), ou encore proposer une chambre disponible de votre coloc' actuelle voire un logement entier, pour ensuite sélectionner les futurs colocataires. Grâce à un partenariat avec Groupama, il est, en outre, possible de bénéficier d'offres d'assurance.

Les Français, adeptes de la colocation


Après avoir fait un tour sur le site, nous nous apercevons que le bébé est vraiment neuf. Pour l'instant, Wattamate ne propose que 16 chambres et 23 logements sur Lyon, trois logements et 36 chambres du côté de Paris, et un seul logement à Marseille (ville moins active d'un point de vue numérique).

wattamate-recherche.png
© Capture d'écran Alexandre Boero pour Clubic

Le site, aux couleurs et à l'ergonomie agréables, fait naturellement penser aux grandes plateformes de location de logements en ligne, comme Airbnb. Le principe reste le même : une fois l'offre de vos rêves identifiée, vous pouvez contacter la colocation ou postuler directement à celle-ci dans le cas d'une chambre, entrer en contact avec l'agence dans le cas d'un appartement.

wattamate-chambre.png
© Capture d'écran Alexandre Boero pour Clubic

L'Hexagone est un bon élève de la colocation. Un Français sur six déclare avoir déjà testé ce mode de logement. Dans les grandes villes, les nouvelles colocations sont en croissance de 30% chaque année, surfant sur le besoin de mobilité des Français et les économies qu'elles peuvent engendrer.

Source : Communiqué de presse
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top