Libertas, l'administrateur de Silk Road, risque 20 ans de prison

Par
Le 09 octobre 2018
 0
silkroad

L'ancien administrateur de Silkroad, plate-forme d'échange de produits et services illégaux sur le Darknet, plaide coupable et risque jusqu'à 20 ans de prison.

Fermé définitivement par le FBI à la fin de l'année 2014, Silkroad est resté pendant longtemps l'une des références du Dark Net pour qui souhaitait s'approprier des services et des biens illégaux. Entre ventes d'armes, de substances stupéfiantes ou encore location de "services de piratage informatique", Silkroad s'était fait un nom dans le milieu très fermé de "l'autre internet".

Et tandis que Ross Ulbricht, fondateur du site, purge depuis maintenant 3 ans une double peine de prison à vie prononcée à son encontre, c'est aujourd'hui au tour de Gary Davis, plus connu sous le pseudo Libertas, de passer devant les juges.

Plaidant coupable pour un chef d'accusation de "complot en vue de distribuer des stupéfiants", il risque jusqu'à 20 années de réclusion.

silkroad

Nul n'échappe à la justice

Pourtant, D. Davis avait tout fait afin d'échapper à la justice américaine.

Il s'était notamment réfugié en Irlande, son pays natal, depuis lequel il avait d'ailleurs indiqué au site Ars Technica, il y a maintenant deux ans, qu'il "ferait appel et résisterait à l'extradition", des efforts manifestement restés vains.

Libertas devrait être condamné le 17 janvier 2019.

Une condamnation qui ne manquera pas de rappeler à tout un chacun que malgré de nombreuses précautions, il est quand même possible de se faire condamner pour des activités illicites réalisées sur le Dark Net.

Modifié le 09/10/2018 à 09h20
scroll top