Smartphones et réseaux sociaux réduisent le bonheur des adolescents

24 janvier 2018 à 08h58
0
Après les critiques faites à Facebook concernant ses dangers pour la société, voilà qu'une étude en psychologie publiée le 22 janvier 2018 dévoile un lien direct entre le temps passé sur les écrans et le bonheur chez les adolescents aux Etats-Unis. Malheureusement, il semblerait que plus les enfants regardent leurs écrans, moins ils sont heureux. Mais l'inverse n'est pas vrai.

Ce résultat n'est peut-être pas une surprise, plusieurs études menées ces dernières années semblent pointer dans cette direction, mais pourrait être une mise en garde pour les jeunes et leurs parents.

Qui dit plus d'écrans dit moins d'interaction sociale

Jean M. Twenge, auteur principal de l'étude intitulée « Réduction du bien-être psychologique chez les adolescents américains après 2012 et lien avec le temps passé devant un écran au moment de l'avènement des smartphones » publiée le 22 janvier 2018 dans la revue Emotion, a analysé les réponses de plus d'un million d'adolescents ayant entre 12 et 17 ans. Il semble avoir trouvé un lien direct entre l'utilisation massive des smartphones et la baisse du sentiment de bonheur.

Selon lui, ce serait le temps passé devant un écran toutes activités confondues qui réduit le bonheur. L'inverse n'est toutefois pas vrai : un adolescent malheureux ne passera pas forcément plus de temps sur un écran. Mais attention : ne pas utiliser d'écrans, que ce soit de smartphone ou d'ordinateur, n'est pas une solution car l'abstinence totale entraîne également une réduction du sentiment de bonheur.

01F4000008460974-photo-smartphone-jeunes.jpg


La formule parfaite pour associer smartphone et bonheur

Jean M. Twenge, professeur de psychologie à l'Université de San Diego en Californie, dévoile donc ce qui pourrait être une formule parfaite pour les adolescents. Il faut qu'ils passent du temps à l'extérieur à faire des activités physiques et à interagir avec les autres. Mais ils peuvent également utiliser leur smartphone, qui va participer au sentiment de bonheur.

En fait, selon l'étude, les adolescents les plus heureux n'utilisent des écrans que moins d'une heure par jour. À partir de deux heures par jour, le sentiment de bonheur se réduit fortement. Il estime donc que les jeunes devraient limiter leur utilisation d'écrans à un maximum de deux heures par jour, voire moins, et profiter du temps ainsi libéré pour sortir et avoir des interactions sociales ou faire des activités avec leurs amis.

En effet, dans le détail, Internet, les jeux vidéo et les réseaux sociaux ont l'indice d'impact négatif sur le bonheur le plus important , respectivement -0,11, -0,08 et -0,07 tandis que le sport, les interactions sociales et les activités religieuses ont l'impact positif le plus élevé, respectivement +0,14, +0,12 et +0,09.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Vous pouvez transférer les notes ou publications Facebook vers Google Docs
Twitter : la certification et son petit badge bleu de retour dès la semaine prochaine
MSI : un faux site officiel distribue une version d'Afterburner bourrée de malwares
Nintendo va sortir de nombreux jeux durant les mois à venir
Vinted : une levée de fonds de 250 millions d'euros pour s'exporter en Europe et ailleurs
Stockage en promo : carte microSDXC SanDisk Extreme 128 Go à plus -50% !
Test Huawei Matebook X Pro 2021 : convaincant sur la forme, un peu moins sur le fond
Tesla estime que le Bitcoin est trop polluant et ne l’accepte plus en moyen de paiement
SEGA : un
Google : prévus pour cette année, les Pixel 6 et 6 Pro profiteraient d'un tout nouveau design
Haut de page