Voici Chut! Explore, un nouveau magazine dédié aux ados qui promeut la culture numérique

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 08 mars 2023 à 16h15
La couverture du premier numéro de Chut! Explore © Chut! Magazine
La couverture du premier numéro de Chut! Explore © Chut! Magazine

Le nouveau magazine, qui se propose d'accompagner les 10-15 ans dans le monde du numérique et des technologies, prendra la forme d'un trimestriel papier à partager en classe ou avec les parents.

Sensibiliser les jeunes au numérique à l'heure où la moitié des élèves de 6e possède un smartphone est un objectif salutaire. C'est celui que se donne la rédaction de Chut! Magazine avec le lancement du tout premier magazine de culture numérique pour les adolescents. Chut! Explore, c'est son nom, entend accompagner les 10-15 ans dans le vaste monde des technologies pour leur offrir un autre regard sur un secteur qui devrait générer 1,75 million d'emplois en France d'ici 2030.

Chut! Explore, un magazine papier et inclusif qui ne s'adresse pas qu'aux « geek »

Chut! Explore sera un magazine papier de 15 pages, trimestriel, qui « se déplie pour une expérience de lecture immersive et partagée avec ses parents, ses amis ou sa classe ». L'idée, pour l'équipe derrière ce projet, est de proposer un format à la fois ludique, pédagogique et civique qui trouverait bien sa place dans les nombreux collèges, lycées et bibliothèques de France. Cette aventure fait suite à celle de Chut! Magazine consacrée, elle, à l'impact du numérique dans nos vies, fort de ses 13 numéros.

Ce nouveau titre s'adresse à tous les jeunes, filles et garçons, qui ont un intérêt de près ou de loin avec le numérique, qu'ils soient à l'aise ou non avec ces nouveaux outils. La rédaction insiste : Chut! Explore, ce sont « des contenus pour toutes et tous, pas seulement les "geek" ». En ce mercredi 8 mars, journée des droits de la femme, il nous paraît bon de souligner que le magazine fait un autre pari : celui d'embarquer les jeunes filles dans les métiers du numérique.

Seules 10 % des personnes qui travaillent dans le secteur de la tech sont des femmes aujourd'hui, un chiffre qui ne progresse pas ou difficilement, malgré les discours de l'écosystème et des autorités. « Notre rôle à nous, média, est de transformer les représentations pour permettre aux jeunes de s'identifier dans ces métiers d'avenir rémunérateurs qui vont se développer fortement dans les années à venir. C'est pourquoi Chut! Explore sera un magazine inclusif qui s'adressera aussi bien aux filles qu'aux garçons. Un engagement qui nous touche particulièrement, nous, équipe Chut! composée à majorité de femmes », nous révèle la rédaction.

Outre son aspect inclusif, Chut! Explore accueillera dans ses pages des fiches métiers, de nombreuses illustrations qui favoriseront la découverte et la réflexion, mais aussi des infographies, des BD, des posters et des jeux de codes à la main. Parmi les thématiques, les enjeux environnementaux autour du numérique seront largement abordés. Ceux-ci sont d'autant plus importants à l'heure où l'ADEME et l'ARCEP nous alertent sur la croissance redoutée de l'empreinte carbone du numérique.

Pour déconstruire les clichés autour de la vie connectée

Le tout premier numéro de Chut! Explore, intitulé « La vie en Reel » (une référence à ce format de vidéos courtes particulièrement populaire chez les adolescents), tente de déconstruire quelques clichés autour de la vie connectée. Il rappelle la tendance qu'à l'utilisateur à sous-estimer l'importance de la vie en ligne, « voire à dénigrer ces pratiques, ce qui charrie tout un tas de problèmes ». On peut notamment citer le cyberharcèlement, considéré comme « moins virulent qu'un harcèlement dit dans la vraie vie », ou la « méconnaissance des algorithmes qui régissent les plateformes » et se nourrissent de nos avatars, photos, likes, pseudos, selfies et autres filtres.

Si les équipes de Chut! Explore bénéficient du soutien du groupe La Poste ou du Conseil national du Numérique, et que Clubic encourage cette initiative, le média a néanmoins besoin de financements pour rendre viable la réalisation de son premier numéro (et des prochains, et peut-être même d'augmenter la périodicité). 2 500 préventes sont ainsi nécessaires pour la sortie du premier numéro. Les équipes de Chut! Magazine ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank, avec des précommandes proposées allant de 8 à 3 000 euros. Il est bien entendu possible d'offrir le montant de son choix. Des contreparties (premier numéro de Chut! Explore, abonnement, etc.) sont proposées.

La répartition des fonds qui seront collectés © Chut! Explore
La répartition des fonds qui seront collectés © Chut! Explore

« Lancer un magazine papier imprimé en France, dans les conditions d'inflation actuelles et en respectant une éthique et une déontologie à l'égard de la profession de journaliste est un sacré défi. Mais nous pouvons y arriver grâce à vous », affirme Chut! Explore. Pour le moment, 725 préventes ont été enregistrées, à 32 jours du terme de la campagne.

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (8)
Sodium

J’espère qu’ils comptent engager un ou une graphiste à terme.

Felaz

Bonjour, c’est quand même une bonne chose que la génération 10-15 ans aie autre chose que Tiktok pour s’informer sur le numérique :slight_smile:

trollkien

Malheureusement, s’il n’y a pas une version numérique, aucune chance que 80% de la population cible ne s’intéresse au sujet.

Déja difficile de leur faire ouvrir un PDF, alors une brochure ou un magazine…

KlingonBrain

Bonjour, c’est quand même une bonne chose que la génération 10-15 ans aie autre chose que Tiktok pour s’informer sur le numérique

En même temps, s’ils comptent sur cette génération pour descendre chez le marchand de journaux, c’est peut être pas gagné d’avance :cold_face:

keyplus

ca porte cher le PQ

Felaz

Ce sera sans doute plus les parents qui l’achèteront pour eux… J’en ai fait l’expérience en abonnant mon fils au journal « mon petit quotidien » et il est ravi (au passage, cela permet de dédramatiser l’actu dont il parle avec ses copains en cours de récré…)

AlexLex14

Sans oublier la diffusion dans les établissements scolaires et autres, qui peut susciter la curiosité de quelques élèves…

kyosho62

@ChristopheC Commentaire supprimé pour le motif suivant:

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d’une discussion pour faire la publicité d’un produit, d’un service ou même de votre site web personnel.