Le livre audio cartonne, le bouquin interactif tactile, lui, ne demande pas mieux

14 janvier 2021 à 08h35
9
Egypte Editions Communiquance vidéo © Editions Communiquance
Les livres tactiles interactifs rendent la lecture vivante (© Egypte Editions Communiquance)

Un éditeur français, à la tête duquel on retrouve un ancien professeur des universités, veut contribuer à la démocratisation du livre tactile interactif.

Jean-Luc Michel est passionné d'histoire, de voyage et de photographie. Des passions qui hélas, nous paraissent lointaines ces temps-ci, mais en réalité pas tant que cela. Car l'ancien professeur des universités, vrai baroudeur, à la tête des Éditions Communiquance, s'est lancé le défi de rendre accessible au plus grand nombre les livres interactifs tactiles agrémentés de photos et de vidéos, en plus des textes. Voyager, apprendre et s'émerveiller tout en restant chez soi, c'est finalement possible.

Une expérience de lecture augmentée, réinventée

Les Éditions Communiquance proposent actuellement un catalogue d'une douzaine de livres interactifs, catalogue garni d'un à deux bouquins supplémentaires par an. « En fonction du succès, on peut évidemment augmenter le rythme des parutions », nous indique Jean-Luc Michel, qui produit la plupart de ses livres.

Les livres proposés peuvent séduire tous les profils. Les amateurs d'histoire et autres fans de la saga Stargate pourront par exemple se délecter devant L'Égypte des Pharaons, accessible pour seulement 3,99 euros.

Ce livre interactif sur les anciens égyptiens permet, en le parcourant, de se voir prodiguer des conseils photographiques ; de découvrir des informations rarement abordées, comme la chronologie des dynasties ; de profiter de dizaines de photos qu'il est possible, à l'aide de ses doigts, d'agrandir sur son écran pour bénéficier d'une meilleure résolution et d'en découvrir tous les détails ; et de profiter d'un texte instructif, pour ainsi aborder cette passionnante période de l'histoire sous des angles peu ou pas encore explorés. Il est même possible de visionner des vidéos, pour une immersion multi-supports toujours plus grande.

De nouveaux livres déjà annoncés

D'autres livres au même prix sont aussi disponibles : Le Caire et L'Égypte moderne, Le Bénin, La Louisiane et Les Grands Musées de L'Espace. Et les Éditions Communiquance ont déjà annoncé la parution prochaine d'un nouveau livre sur le Vendée Globe, un sur New-York ou encore sur un monument historique des Cévennes.

Notez toutefois que pour profiter des livres, il vous faut posséder un iPad, un iPhone ou un Mac. Une particularité qui écarte de fait certains clients potentiels, choix que regrette Jean-Luc Michel, qui aurait préféré que Microsoft et Google adoptent la norme epub4, ce qui aurait permis d'étendre la diffusion de ses œuvres. « Si on veut de l’interactif, du tactile, de la belle maquette et de la typographie comme pour les livres d’Art, et surtout des photos en HD, des sons et de la vidéo, il n’y a aujourd’hui que la norme Apple », nous confie le fondateur des Éditions Communiquance.

Vous pouvez découvrir le site de l'éditeur et avoir un aperçu en vidéo de livres interactifs tactiles en CLIQUANT ICI .

Modifié le 14/01/2021 à 10h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

PunkSpider, le moteur de recherche de vulnérabilités, refait surface
Google enregistre des bénéfices impressionnants sur la recherche et sur YouTube
Pegasus : Macron demande des clarifications aux autorités israéliennes
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
Cyberattaque : la France est dans le viseur de hackers chinois
Vous pouvez vérifier si votre mobile a été infecté par le logiciel Pegasus, voici comment !
Intel serait en pourparlers pour racheter GlobalFoundries, deuxième plus gros fondeur au monde
Xbox : une mise à jour de l'application familiale pour mieux contrôler les dépenses des enfants
PrintNightmare : le patch ne suffit pas, il faut éditer la base de registre...
La Commission européenne repousse son projet de taxe numérique à octobre
Haut de page