Une application vous fait revivre l'opération Dynamo de 1940 en réalité augmentée

26 septembre 2020 à 09h30
8
Appli opération Dynamo couv
© Communauté urbaine de Dunkerque

La Communauté urbaine de Dunkerque a mis au point un outil pour se replonger, sur place et plus de 80 ans en arrière, au cœur d'un événement déterminant pour l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Nous sommes en mai 1940. Les troupes alliées se trouvent prises au piège dans la poche de Dunkerque. Sera alors organisée l'évacuation de centaines de milliers de soldats vers l'Angleterre, à l'initiative des commandements anglais et français. C'est ce que l'on appellera plus tard la bataille de Dunkerque, ou l'opération Dynamo, de son nom de code. Winston Churchill, lui, parlera de « Miracle de Dunkerque ». Alors que son 80e anniversaire n'a pas pu être commémoré comme il se doit au mois de mai en raison de la crise sanitaire, la Communauté urbaine de Dunkerque propose depuis une application mobile, disponible sur Android et iOS, qui permet de revivre cette bataille hors du commun, grâce à la géolocalisation et en réalité augmentée.

Revivez le parcours d'un témoin de l'opération Dynamo, comme si vous y étiez ou presque

Que vous habitiez dans le coin, que vous soyez passionné(e) d'histoire ou que vous soyez simple touriste, l'application opération Dynamo vous propose de refaire le parcours historique de la bataille de Dunkerque. Plusieurs choix s'offrent à vous pour suivre le chemin de ce musée interactif à ciel ouvert. Au travers d'un avatar, vous pouvez suivre le parcours de Louisette, une petite fille alors âgée de 10 ans, dans la ville de Dunkerque ; de Joseph, un soldat français venu de l'Isère, du Musée Dunkerque à la plage en passant par les bassins du centre-ville ; ou d'Edward, soldat britannique de 22 ans, de la plage à Dunkerque, en passant par le Musée Dunkerque.

Appli opération Dynamo
Suivez le parcours de la jeune Louisette, tel qu'elle l'a suivi en 1940

Une fois que vous avez choisi l'un de ces trois avatars, le parcours, le scénario, la vision de l'Histoire et la quête seront différents. On apprend notamment quelles étaient les pensées de ces trois personnes, comme Louisette, qui pensait à son papa ; Joseph, qui pensait fort à sa femme et sa fille ; et Edward, qui rêvait de retrouver sa fiancée. Chaque parcours dure entre 1h00 et 1h30.

Pour pousser le réalisme un peu plus loin et renforcer ce sentiment voulu de proximité, les développeurs ont décidé de privilégier un discours à la première personne.

Les bâtiments reconstitués en 3D vous transportent directement en 40

L'avatar vous guide ensuite sur une map en 3D grâce à la géolocalisation, qui vous alerte sur chacun des points d'intérêts de la visite via des notifications qui vous permettront de visionner des vidéos, des photos ou d'entendre le discours du personnage choisi, se parlant à lui-même. L'outil est particulièrement enrichissant grâce à la réalité en 3D, aux personnages en 3D animés que vous rencontrerez sur votre parcours ou à la reconstitution des bâtiments actuels sur la map. Le siège du commandant français, la place Jean Bart sous les flammes ou encore les frappes des avions Stuka ont été reconstitués. Même des sites qui ont disparu aujourd'hui reprennent vie avec l'application.

À l'époque, la bataille a laissé des traces, avec une ville détruite à 80%, 3 000 morts parmi les civils, 5 000 disparus en mer et plus de 10 000 morts parmi les soldats alliés. Si au départ Churchill pensait devoir sauver et évacuer 40 000 hommes, ce sont finalement 338 000 qui ont réussi la traversée vers l'Angleterre, à bord de vedettes, péniches, yachts ou remorqueurs, faisant de l'opération Dynamo un succès humain au-delà des plus folles espérances.

Appli opération Dynamo soldats
Revivez la marche longue et périlleuse des soldats alliés

Dans les prochains mois et semaines, un nouveau personnage devrait faire son apparition sur l'application. D'autres expériences immersives seront insérées en contenus, comme le Fort des Dunes, le survol de la Batterie Dewulf ou Zuydcoote.

Outre la valorisation des lieux, on imagine que l'application peut permettre d'attirer un nouveau public, plus friand d'immersion et pour lequel le devoir de mémoire reste important.

Modifié le 28/09/2020 à 09h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
enrico69
Un des mes ancêtres faisait partie des soldats qui n’'ont pas eu la possibilité d’embarquer : sous les bombardements des Stukas un éclat de bombe lui a arraché la jambe. Quand il m’a raconté tout ça gamin, ça m’avait noué le ventre…<br /> Sinon pour l’application c’est une bonne initiative, et pour une fois elle n’est pas centrée sur les anglais.
tfpsly
À l’époque, la bataille aura laissé des traces, avec une ville détruite à 80%, 3 000 morts parmi les civils, 5 000 disparus en mer et plus de 10 000 morts parmi les soldats alliés. Si au départ Churchill pensait devoir sauver et évacuer 40 000 hommes, ce sont finalement 338 000 qui ont réussi la traversée vers l’Angleterre, à bord de vedettes, péniches, yachts ou remorqueurs, faisant de l’opération Dynamo un succès humain au-delà des plus folles espérances.<br /> Et 35000 soldats, quasiment que des Français, se sacrifiant derrière pour permettre aux copains d’être évacués. Passés sous silence par Churchill et les presses UK+US, il fallait présenter cette opération comme une victoire anglaise, pour garder le moral de la population et rester en guerre. Wiki<br /> Même le récent film Dunkerque n’en parle pas, ne montrant que quelques soldats français pleurant pour qu’on accepte de les laisser embarquer sur les navires anglais.
Procyon92
L’appli est également dispo pour iOS. Le lien de l’article est uniquement pour la version Android.
Martin_Penwald
Français et Belges aussi. Les Anglais ont été de vraies raclures sur le coup. Le commandement français espérait empêcher l’encerclement, et si Churchill n’avait pas retiré ses troupes, ça aurait été possible. Toute la stratégie allemande aurait été à revoir.<br /> Avec des alliés pareils, pas besoin d’ennemis.
enrico69
@Martin_Penwald<br /> Oulalala les raccourcis…<br /> Autant les anglais ont été des raclures sur le coup comme tu le dis, perdant leur sang-froid lègendaire (ils se sont bien rattrapés plus tard en 1944), autant pour tout le reste c’est du pipo symfonique. Les armés alliés encerclées, même si il s’ágissait des meilleurs troupes (pro, elite et reservistes «&nbsp;frais&nbsp;»), avaient zero chances de s’'en sortir quand 1) Il n’y avait, contrairement á 1917-18 aucun commandement interallié pour coordonner tout ça, 2) aucune doctrine et stratégie militaire, le haut commandement français qui disposaient d’une des meilleurs armées du monde s’etait fait endormir par les politiques et les copinages durant 20 ans, ce qui faisait qu’elle était incapable de prende l’initiative, toujours dans la reaction, toujours á reculer pour recréer une ligne de front comme elle le faisait de 1914 á 1917 (oui car elle avait entre-temps oublié la guerre de mouvement de 1918)…<br /> Le meilleur exemple est peut-être la décision prise quand les allemands ont percé le front prés de Sedan (‹&nbsp;Un pépin local&nbsp;› selon nos chefs), il fallait soit 1) annuler la montée en Belgique quand il était encore temps, 2) soit continuer mais de maniere offensive pour tenter de déstabiliser les allemands). Resultat ? Le pire, un mix des deux, le sacrifice de la Veme armée (si je me souviens de mes lectures) et une opération sans effets en Belgique et en Hollande conduisant á l’encerclement et in fine la destruction de nos meilleures troupes, ne laissant que des troupes secondaires avec des miettes d’equipement pour defendre le pays…<br /> Aprés la percée de Sedan, avec le commandement que nous avions, nous étions foutus…
Blackalf
Il est toujours facile de refaire l’histoire après coup, mais si les alliés n’avaient pas mis sur pied l’opération Dynamo et livré à la place un baroud d’honneur inutile en sacrifiant des centaines de milliers de soldats, l’issue de la guerre aurait certainement été différente…il est même possible que les troupes allemandes auraient fini par envahir une Angleterre affaiblie, et donc plus de base pour contre-attaquer en Europe et surtout accueillir les troupes américaines, le débarquement du 6 juin 1944 n’aurait peut-être jamais eu lieu.
nordic16
Tout à fait et l’Europe serait allemande y compris évidement la Belgique et la France. Si la GB avait perdue une bonne partie de son armé à Dunkerque elle aurait été forcée de capituler, le débarquement n’aurait jamais eu lieu…
BraveHeart
tout à fait…Dunkerque est un exploit, des divisions d’infanterie, en très nette infériorité numérique, qui purent tenir tête à des divisions blindées…j’aime bien Nolan, mais son film est une approximation historique…les troupes anglaises ont été jusqu’à tirer sur les français pour ne pas qu’ils embarquent, alors qu’elles leur avaient sauvé la peau.<br /> Lire ceci, édifiant<br /> https://www.amazon.fr/Comme-lions-Mai-juin-sacrifice-française/dp/2702134459
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

French Days : un bon plan Apple MacBook Air 13 pouces immanquables (-14%)
French Days : un PC portable Asus Chromebook 14'' HD à prix cassé chez Amazon
French Days : le Samsung Galaxy S20 à moins de 600€ avec 100€ offerts en bons d'achat 🔥
Le Gaming Camp, l'émission sur Twitch inédite organisée par ASUS ROG et la FNAC, c'est ce samedi 14h !
French Days : les excellents écouteurs Jabra Elite 75t passe sous la barre de 170€
French Days : un bon plan Apple MacBook Air 13 pouces immanquables (-14%)
Bon plan antivirus : Norton 360 Deluxe à prix cassé pour les French Days
French Days : la tablette Samsung Galaxy Tab S4 64 Go à moitié prix !
French Days : Surfshark VPN casse les prix avec 12 mois offerts sur son abonnement !
French Days : l'excellent Xiaomi Mi 9 à 249€ chez Cdiscount
Haut de page