Municipales : le Ministère de l'Intérieur ne recommande pas les selfies dans l'isoloir

21 mars 2014 à 14h14
0
C'est sans doute la recommandation la plus inattendue des élections municipales : le ministère de l'Intérieur met en garde contre la réalisation de selfies dans les isoloirs. S'ils ne sont pas interdits, ils ne sont pas recommandés.

La question méritait sans doute d'être posée, face à la tendance persistante qui consiste à prendre des autoportraits avec son smartphone dans les endroits les plus improbables. La mode des selfies est telle qu'elle s'est notamment invitée dans les isoloirs des Pays-Bas dernièrement, à l'occasion des élections des conseillers municipaux : sur Twitter, de nombreux électeurs du pays y sont allé de leur photo.


Certains pays ont décidé d'interdire officiellement la pratique du selfie dans l'isoloir : c'est notamment le cas des Etats-Unis ou des Philippines. Ailleurs, il arrive que les téléphones portables soient même interdits dans les bureaux de vote, comme en Italie. Mais en France, rien n'a été tranché : la situation a poussé certains médias à poser directement la question au ministère de l'Intérieur.

« Il convient de noter que le "scrutin est secret" (L. 59 du code électoral). En outre, le président du bureau de vote a la police de l'assemblée (R. 49 du code électoral) et peut donc procéder à toute expulsion en cas de trouble à l'ordre public » explique le ministère au Huffigton Post. Le communiqué ajoute que « Si le "selfie" n'est pas en lui-même source de trouble à l'ordre public, il n'apparaît pas recommandé de le faire car le simple fait de le faire et a fortiori de le publier peut générer un soupçon sur l'indépendance de l'électeur quant à son vote. En effet, rien ne peut garantir que cette publication n'ait été exigée, notamment par des pressions. Ainsi, à titre d'exemple, une personne peut avoir été obligée à publier un "selfie" d'elle-même dans l'isoloir avec son bulletin de vote alors que son réel choix aura été différent, ne serait-ce que pour la discréditer ou dénigrer vis-à-vis de cercles familiaux, amicaux ou professionnels. »

Pas interdit, mais pas recommandé non plus, le selfie dans l'isoloir pourrait donc s'inviter à l'occasion du premier tour des Municipales qui se tiendra dimanche 23 mars. Il y a également fort à parier que cette question soulevée par les médias donnera des idées à certains adeptes de la pratique qui n'avaient pas encore pensé la possibilité de partager leur instant de vote sur les réseaux sociaux.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top