Etude : le surf au bureau c'est bon mangez-en !

23 août 2011 à 15h43
0
La navigation sur des sites Web serait utile non seulement pour se rafraîchir les idées mais également afin d'améliorer sa productivité. Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Singapour, ce « surf utile » serait même plus reposant que de répondre à un appel téléphonique personnel, envoyer un SMS...

00FA000002009606-photo-internet.jpg
L'étude de Don J.Q. Chen et Vivien K.G Lim de l'université de Singapour va peut-être soulager certains travailleurs harassés par leurs tâches quotidiennes et qui fuient leur labeur en allant naviguer sur de nombreux sites. Baptisée « Impact of Cyberloafing on Psychological Engagement », l'analyse tente de déchiffrer l'impact des ces navigations à travers le Web parfois sauvage.

Concrètement, les spécialistes ont mené deux types de tests. Dans le premier, ils ont partagé 96 étudiants en 3 groupes. Le premier était sous contrôle et devait exécuter toute tâche demandée, le second était chargé de se reposer comme il le souhaitait (à défaut de la consultation d'Internet). Enfin, le troisième devait naviguer à travers les sites de son choix. Pendant les 20 premières minutes, chaque groupe devait surligner la lettre « e » dans un texte fourni. Puis, durant les 10 minutes suivantes, chaque groupe pouvait vaquer à ses occupations propres.

Après ces minutes de repos, le Wall Street Journal explique que les trois groupes devaient encore surligner un texte. Résultat, les chercheurs ont estimé que le groupe des « Web surfeurs » était significativement plus productif et efficace, participaient plus au test... La seconde étude, menée sur un panel plus large d'adultes (191 personnes) a montré sensiblement les mêmes résultats.

Un plaidoyer en faveur de la serendipité ?

Malgré cette étude, il est amusant de noter qu'elle prend le contrepied d'une autre analyse menée en France en aout 2010. Celle-ci expliquait que la consultation fréquente de sites non-professionnels à la manière d'un zapping était nuisible. Romain Chevallet de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) précisait alors que : « Cette interruption permanente est néfaste pour le salarié. Selon une étude de l'institut psychiatrique de Londres, passer perpétuellement d'une tâche à l'autre induit une perte de 10 points du quotient intellectuel, soit l'équivalent d'une nuit blanche ».

Entre les deux études, il semble donc qu'un juste milieu soit possible. D'autant que d'autres études ont également prouvé que la navigation à travers la Toile pouvait aboutir à la réalisation de découvertes inattendues grâce au hasard et à l'intelligence. Le principe de serendipité peut donc être renouvelé... tant qu'il n'empiète pas trop sur les heures de travail.

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page