Bitdefender dévoile une faille sur l'interrupteur connecté Belkin WeMo Insight

12 décembre 2019 à 18h22
0
Belkin WeMo Insight
© Belkin

L'entreprise Bitdefender, spécialisée dans la cybersécurité, s'est penchée sur la sécurité informatique de divers objets connectés et a trouvé deux vulnérabilités au sein de l'interrupteur connecté Belkin WeMo Insight. Heureusement, les failles ont depuis été corrigées.

Sorti en 2013, WeMo Insight se présente sous la forme d'une prise de courant, surmontée d'un bouton « on/off ». En l'associant à l'application mobile de Belkin, les appareils qui y sont branchés peuvent ainsi être allumés ou éteints à distance. De plus, il est possible de surveiller leur consommation électrique, afin notamment de prendre des mesures pour réaliser des économies d'énergie.

Exécuter du code à distance

Si pratique soit-il, l'interrupteur connecté peut cependant comporter certains risques de sécurité. C'est l'information révélée par les chercheurs en cybersécurité de Bitdefender, sur le blog de l'entreprise. À la demande du magazine américain PCMag, la société a en effet minutieusement étudié plusieurs produits de l'univers IoT, vendus dans le commerce.

Parmi ceux-ci, on retrouve donc le Belkin WeMo Insight, et ce dernier ne s'est pas montré imperméable aux tests de Bitdefender. Les équipes de recherche sont ainsi parvenues à identifier deux vulnérabilités sérieuses, référencées sous les noms de CVE-2019-17094 et CVE-2019-17097. Avec des conséquences potentiellement majeures pour les utilisateurs, puisque les failles « peuvent permettre à un attaquant d'accéder au réseau local, d'obtenir l'exécution de code sur l'appareil, ou un accès root au système de fichiers s'ils ont un accès physique à l'unité ».

Des failles désormais comblées

De cette façon, un hacker pourrait notamment se servir de ces failles pour surveiller le comportement de ses cibles et déterminer leurs horaires d'absence. Par ailleurs, les auteurs de la découverte précisent que les victimes pourraient ne pas s'apercevoir de la survenue d'une attaque, les objets connectés n'étant généralement pas protégés par une solution contre les malwares.

Néanmoins, conformément à sa politique relative à la publication de vulnérabilités, Bitdefender a d'abord averti Belkin, laissant au fabricant 90 jours pour résoudre le problème, avant de le rendre public. La marque américaine a alors rapidement réagi et a déployé un correctif, sans attendre la fin du délai.

Source : Bitdefender
Modifié le 13/12/2019 à 10h08
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top