Google Nest pourrait révolutionner la smart home mais se heurte à la vie privée

13 mai 2019 à 14h46
2
Google Nest
Michael Vi / Shutterstock.com

Alors que Google vient de transformer la stratégie de marque de ses produits Home pour dévoiler sa gamme Google Nest, un frein d'achat réside toujours : la confidentialité.

Comme Facebook, Google a fait du « privé » un thème pour le moins majeur lors de sa conférence I/O. Et pour cause, alors que la firme d'Alphabet Inc. a décidé d'intégrer l'ensemble de ses produits « Home » sous une gamme Nest flambant-neuve, elle en a profité pour mettre en avant une nouvelle politique de confidentialité pour rassurer ses utilisateurs. Une mesure d'autant plus indispensable que certains de ses objets connectés sont désormais équipés de capteurs, voire de caméras.

Une gamme Nest toujours plus intégrée et interconnectée

Poudre aux yeux ou mea culpa ? Google a annoncé une série de mesures pour transformer ses produits Home, aussi bien dans la forme que dans le fond.

Dans la forme, cure de jeunesse pour l'identité de marque qui intègre tous les objets connectés sous la gamme Nest. Dans le fond, cette mutualisation implique une intégration plus poussée des données de l'utilisateur comme à travers une synchronisation avec son profil Google par exemple, ou avec ses données domestiques comme la consommation d'énergie ou les données des caméras de sécurité. Mais, rapporte le Financial Times, « Google a déclaré qu'il n'utilisera pas ces données pour de la publicité ». Rishi Chandra, vice-président et président exécutif de Google Home et des produits Nest, a hâtivement ajouté « on ne peut jamais dire jamais ».



Google Nest veut rassurer avec ses nouveaux engagements de confidentialité

La grande innovation de ces produits Nest est l'annonce du « Smart Display », une fonctionnalité basée sur la reconnaissance faciale permettant « d'offrir aux utilisateurs des informations personnalisées » : messages, événements sur leur agenda, vidéos, musiques, etc. Mais pour ne pas trahir la confiance de ses usagers, cette fonctionnalité devra être activée manuellement.

Google a aussi annoncé qu'une lumière sera affichée sur Home Max pour indiquer quand la caméra sera en marche ou non. Une mesure qui tente de se racheter de « l'erreur » qu'avait faite Google en oubliant d'informer ses clients de la présence d'un microphone secret dans Nest Secure.

Plus largement, la firme a mis en avant de nouveaux engagements de confidentialité qui incluent une « plus grande transparence sur le type de données collectées par les capteurs des produits et sur comment les données vidéos et audio sont utilisées », ainsi qu'une « explication sur comment effacer ces données ». Mais ces engagements ne concernent que les objets connectés synchronisés à un compte Google...

Source : Engadget.
Modifié le 13/05/2019 à 14h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
bullshit0
Bonjour, je ne comprends pas le sous-entendu de la phrase: “Mais ces engagements ne concernent que les objets connectés synchronisés à un compte Google…”. Cela veut dire qu’il est possible d’utiliser ces produits sans comptes google? Ou que google se reserve le droit de faire ce qu’il veut avec les produits non synchronisés? Ou cela ne concerne que les produits google et non les autres type Amazon?
Doss
“objets connectés synchronisés” Probablement que Ok Google de ton smartphone n’est pas concerner <br /> Mais bon connaissent Google, une fois que Nest dominera le marché que cette close va changer et que si tu ne veux pas te retrouvé avec une brique inutile tu sera obligé d’accepter.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les vainqueurs de la ZLAN remportent 40 000€ de cash-prize
Les enceintes connectées comprennent mieux les demandes des hommes que celles des femmes
Les voitures-radar privées vont verbaliser sur davantage de routes françaises
Pour les 50 ans d'Apollo 11, la NASA souhaite compiler vos souvenirs du premier alunissage
⚡ Bon plan smartphone : notre sélection en réduction sur Cdiscount
Des cadres de Qualcomm ont reçu d'importants bonus pour avoir signé avec Apple
Après l'Europe, c'est au tour de l'Inde de soupçonner Google d'abus de position dominante
Mémoire vive : les Ryzen 3 d'AMD capables de gérer jusqu'à 5000 MHz de fréquence ?
SpaceX va procéder au lancement test d'une fusée Falcon 9 contenant 60 satellites StarLink
Des microalgues fluorescentes pourraient nous aider à concevoir des cellules solaires
Haut de page