Premier décollage post-pandémie réussi pour Ariane 5

21 août 2020 à 18h07
0
© ESA-CNES-AE / CSG Service Optique

Après trois reports, la fusée est parvenue à décoller, depuis le Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, samedi. Un nouveau succès pour le lanceur.

Jamais deux sans trois, a-t-on coutume de dire, et il aura bien fallu atteindre la quatrième tentative pour voir Ariane 5 définitivement reprendre du service. Samedi 15 août, le lanceur, contraint à trois reports, a finalement parfaitement réussi sa mission depuis le port spatial européen de Kourou, mettant en orbite deux satellites de télécommunications ainsi qu'un ravitailleur.

109e lancement pour Ariane 5

Arianespace, l'ESA et le CNES, pour ne citer qu'eux, ont pu fêter tout au long de cette semaine le 109e lancement d'Ariane 5, le troisième en cette année 2020 pas comme les autres. Au total, la grande famille des lanceurs Ariane totalise désormais 253 lancements. Rien que ça.

Initialement prévu le 28 juillet, le lancement avait dû faire face à trois reports : le premier pour mener à bien des inspections techniques complémentaires, le second justifié par le comportement anormal d'une sonde dans le réservoir hydrogène liquide de l'étage principal cryotechnique, et le troisième motivé cette fois par la météo, avec des vents défavorables en altitude. Samedi, la mission du lanceur lourd, entre le décollage et la séparation des satellites, aura duré 48 minutes.

Éric Boichut, ce pilote d'Air France qui a fourni des images au monde entier

Commandant de bord du vol Air France 853 devant relier Cayenne à Paris, Éric Boichut a pu capter, non sans émotion et en compagnie des pilotes Laurent Derrien et Benoît Groupil, le décollage d'Ariane 5, à bord de son Boeing 777, tout comme les membres de l'équipage, passagers, infirmières, médecins et pompiers venus prêter main forte en Guyane. Des images sublimes, que le pilote a pu relayer d'abord sur Twitter, non sans un certain succès, puis sur YouTube. On vous laisse admirer.

Le lanceur continue d'augmenter sa capacité de charge utile

Ce premier lancement depuis l'arrêt provisoire des activités au CSG en raison de la pandémie de coronavirus fut l'occasion de mettre en orbite deux satellites de télécommunications.

Le premier, Galaxy 30, a pris vie pour le compte de l'opérateur de satellites Intelsat. Le satellite, 3,3 tonnes au lancement, signe le démarrage du remplacement de la flotte Galaxy nord-américaine du fournisseur, renforçant les capacités de médias en diffusion de contenus à ultra-haute définition (UHD) et des services OTT. Il est censé être fonctionnel pour les 15 prochaines années.

Le second, BSAT-4b, 2,9 tonnes, a été propulsé pour le compte du Japonais B-SAT et aidera à la distribution vidéo en UHD, à destination de l'archipel nippon. Sa durée de vie est aussi estimée à 15 ans.

Enfin, la fusée Ariane 5, qui avait augmenté sa capacité de charge utile de 85 kg (gain total de 300 kg en orbite géostationnaire depuis 2016), a lancé un véhicule de maintenance de satellites, MEV-2, pour le compte de SpaceLogistics LLC. Après s'être arrimé à Intelsat 10-02, auquel il doit offrir cinq années d'exploitation supplémentaires, il se désarrimera et se tiendra prêt à intervenir auprès d'un autre client.

« Voir le décollage de la troisième Ariane 5 de cette année, la première depuis le début de la crise du Covid-19, a été un moment de fierté vraiment émouvant. Le vol a été rendu possible grâce à l'engagement et au dévouement sans faille des équipes », a commenté André-Hubert Roussel, le PDG d'ArianeGroup.

Source : ArianeGroup

Modifié le 24/08/2020 à 08h39
17
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top