À Paris, un bateau de croisière donne une seconde vie aux batteries de voitures électriques

09 novembre 2019 à 16h50
0
Black Swan
Groupe Renault / Tous droits réservés

Le lundi 4 novembre à Paris, le service de location de bateaux Seine Alliance a présenté le Black Swan. Développé en collaboration avec Renault et Green-Vision, ce bateau zéro émission est équipé de batteries de voitures électriques. À terme, il proposera des croisières sur la Seine.

Malgré de nombreux avantages environnementaux, les véhicules électriques restent très polluants, notamment à cause des méthodes d'extraction de métaux nécessaires à la conception des batteries. De même, toutes les batteries ne sont pas recyclées lorsqu'elles arrivent en fin de vie. Ces considérations ont donné naissance au Black Swan, le premier bateau électrique dédié aux croisières sur la Seine.

Offrir une seconde vie aux batteries de véhicules automobiles

Pouvant transporter jusqu'à huit personnes, le Black Swan « zéro émission » représente pour ses concepteurs l'avenir du domaine fluvial. Comme l'explique le groupe Renault dans son communiqué, il ne possède ni moteur thermique de secours, ni groupe électrogène et fonctionne grâce à deux moteurs électriques. Ces derniers sont alimentés par deux batteries issues de véhicules Renault et qui ont achevé leur « première vie automobile ». Elles pèsent un total de 278 kilos, ce qui rend le Black Swan bien plus léger que lorsqu'il était équipé d'un réservoir d'essence. Avant d'être installées sur le Black Swan, ces batteries lithium-ion ont été reconditionnées par l'entreprise spécialisée Green-Vision, qui promeut l'utilisation de batteries automobiles.

La coque du bateau est elle aussi recyclée, puisqu'elle appartenait à un modèle du constructeur italien Tullio Abbate.

Transition énergétique et développement durable

« Nous sommes fiers de contribuer au projet Black Swan aux côtés de Seine Alliance et Green-Vision. Cette démarche démontre, une nouvelle fois, qu'utilisées comme unités de stockage d'énergie en seconde vie, les batteries de nos véhicules électriques représentent un levier essentiel pour accélérer la transition énergétique », a expliqué Gilles Normand, Directeur du véhicule électrique du groupe Renault.

D'après Seine Alliance, ce sont pas moins de 150 bateaux professionnels à Paris qui peuvent être reconditionnés comme le Black Swan et devenir plus respectueux de l'environnement. L'entreprise s'est donné pour objectif de posséder une flotte 100% électrique à horizon 2024.

Après une première présentation technique réussie, Seine Alliance prévoit de nouvelles démonstrations en 2020 - date à laquelle le Black Swan, devrait être mis en service. Il proposera des croisières privées et professionnelles de deux heures environ sur la Seine.

Sources : Groupe Renault.
24
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top