🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Test Bose QC Earbuds II : d'excellents écouteurs, et des défauts pourtant évitables

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
25 octobre 2022 à 11h58
1
Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Deux ans après ses premiers true wireless QC Earbuds, le constructeur Bose, pionnier de la réduction de bruit, remet le couvert dans un marché à présent plus mature. Les QC Earbuds II, un peu plus chers que leurs prédécesseurs, font en effet face à une concurrence qui s'est largement affutée. Le haut de gamme a vu apparaitre les nouveaux rois Sony WF-1000Xm4, une montée en gamme des constructeurs chinois comme Huawei (Freebuds 2 Pro), l'arrivée en fanfare de Samsung et sa gamme Pro, mais surtout la mise à jour récente des Airpods Pro d'Apple.

Plus compacts, plus autonomes, encore plus technologiques, les Quiet Confort II sont-ils à la hauteur des attentes ?

Bose QC Earbuds 2
  • Confort et tenue
  • Isolation générale
  • Son puissant mais maitrisé
  • Application claire
  • Commandes complètes
  • Aigus pas parfaits
  • Qualité moyenne en kit main-libre
  • Plusieurs manques technologiques (multipoint, induction, connexion sniffing, appairage rapide)

Confortables et stables, à défaut d'être les plus compacts

Les premiers écouteurs Bose avaient beau être assez confortables, ils comptaient parmi les plus volumineux du marché haut de gamme. Ici, Bose a largement revu sa copie, puisque les nouveaux QC Earbuds II, sans être minuscules, ont subi une véritable cure d'amaigrissement. Ils passent ainsi d'une taille de 3,9 x 2,6 x 2,7 cm à environ 1,72 x 3,05 x 2,24 cm par écouteur, le poids passant de 8,5 g à 6,24g.

Ce n'est pas le seul changement, car le design en lui-même passe d'un format à dos très débordant, façon Sony WF-1000Xm3, à une disposition légèrement hybride, à mi-chemin entre des écouteurs à tige façon Airpods Pro et des appareils plus sphériques type Jabra 85T. Les écouteurs possèdent ainsi un corps central plutôt volumineux, secondé par une tige courte, mais très large. Avec cette simple description, difficile de figurer une quelconque unité stylistique. Et pourtant, les Bose QC Earbuds II ne sont pas désagréables visuellement. À l'image de l'essentiel des écouteurs et casques de la marque, deux déclinaisons cohabitent : une version noire, et une version blanche/crème.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Autre changement de taille (c'est le cas de le dire), le boitier de charge. Ici, le très volumineux modèle de 2020 fait place à une boite certes plus épaisse que chez Apple, Samsung, ou même Sony, mais qu'il est possible de placer dans une poche de pantalon pas trop serrée.

La fabrication est dans les mêmes eaux, assez classique pour un produit relativement haut de gamme, mais sans plus. Les écouteurs alternent entre plastique mat et surface rutilante, pour un rendu assez semblable aux Airpods Pro et Airpods Pro 2, ce qui n'est pas forcément un compliment. À côté de cela, l'assemblage est sérieux, et une certaine densité est là. La boite est sans doute l'élément le plus basique et perfectible du lot, puisque celle-ci est globalement creuse, du fait de l'espace occupé par les écouteurs. Surtout, la charnière ne laisse pas cette sensation de robustesse que peuvent avoir les produits vraiment premium.

La certification contre les éléments reste en IPX4, ce qui est un minimum en 2022, et équivalente à ce que propose Apple. Forcément, nous sommes très loin des Samsung Galaxy Buds Pro et de certains Jabra, IPX7.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Côté confort, presque rien à dire. On ne s'en doute pas en les voyant en photo, mais les Bose QC Earbuds II parviennent à un très bon équilibre entre confort et tenue. De type semi-intra (canule courte), ils embarquent à la fois des embouts classiques en silicone, de forme ovoïde, et des cerclages en silicone avec ailettes de maintien. Ce couple est plus discret que sur la première version, mais au moins aussi efficace. L'ensemble n'est ni trop intrusif ni instable. Un usage sportif est ainsi possible, encore que les Bose ne soient pas les plus taillés pour cet exercice (tout de même assez lourds). Sans être parfaits, les écouteurs sont tout à fait adaptés à de longues sessions d'écoute, cela dans toutes les conditions.

Le défaut le plus marquant de l'ensemble, selon nous, est l'absence de charge par induction pour le boitier, fonction pourtant présente sur la première version.

Fiche technique Bose QC Earbuds 2

Conception

Type
Intra-auriculaire
Réduction de bruit active
Oui
Haut-parleurs
2
Impédance
16 Ohm
Micro
4

Connectivité

Version Bluetooth
Bluetooth 5.2
Codecs compatibles
SBC, AAC
Distance transmission
10m
Application
Oui

Alimentation

Autonomie écouteurs
6h
Temps de charge écouteurs
1h
Autonomie boîtier
18h
Temps de charge boîtier
3h

Informations générales

Poids écouteurs
12,48g
Poids boîtier
59,8g
Dimensions écouteurs
3.9 cm x 2.6 cm x 2.7 cm
Dimensions boîtier
8.9 cm x 5.1 cm x 3.2 cm

Une ergonomie presque parfaite

Sur l'ergonomie également, Bose a corrigé en grande partie les problèmes des Quiet Confort Earbuds. Une aussi grande zone à l'arrière des écouteurs doit pouvoir être exploitée pour effectuer des glissements, et c'est exactement ce qui se passe ici. En passant le doigt de haut en bas, sur l'un ou l'autre des écouteurs, le volume augmente et diminue. Bose n'est pas le premier constructeur à proposer cela, mais la très large tige offre une réelle souplesse. Aucun besoin de tâtonner ou de prendre de précautions pour ne pas faire bouger l'ensemble, comme cela est le cas sur les Freebuds 2 Pro.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Pour le reste, rien d'original, puisque la marque conserve le classique triptyque de commandes tactiles : 1 appui pour lecture/pause, 2 appuis pour la piste suivante, 3 appuis pour le début de piste/piste précédente. Enfin, un appui long permet de basculer entre les différents modes de réduction de bruit active (par défaut), ou d'appeler un assistant vocal (à activer dans l'application).

Sans surprise, les Quiet Confort Earbuds II intègrent un capteur de port, qui déclenche la lecture/pause une fois l'un des écouteurs retiré.

L'application dédiée, Bose Music, nous amène en terrain connu, à savoir dans une interface particulièrement épurée et facile d'utilisation, sans pourtant être la plus complète.

Bose QC Earbuds II

Tous les réglages classiques, que l'utilisateurs est amené à solliciter régulièrement, et même un peu moins régulièrement, sont directement accessibles dès l'ouverture de l'application : indication du niveau de batterie, réglage rapide du volume, sélection du mode de réduction de bruit actif, sélection de la source (de l'émetteur Bluetooth), accès aux égaliseurs prédéfinis, sélection du raccourci pour l'appui long, et un onglet conseil (sorte de guide de l'utilisateur).

L’idée ici est de ne jamais perdre l'utilisateur, sans tomber dans le dépouillement façon Apple côté réglages. Cela est assez efficace, puisque constitue un bon équilibre entre Apple et Sony, ce dernier étant un exemple de richesse dans les réglages, tout en étant assez complexe pour n'importe quel non-technophile.

On peut regretter que Bose n'ait pas ouvert un peu plus la porte aux utilisateurs expérimentés, particulièrement sur l'onglet Egaliseur. Celui-ci se compose de 4 égaliseurs prédéfinis, tout en laissant la possibilité de jouer sur les bandes de fréquence. Malheureusement, seules 3 bandes de fréquence sont disponibles, et il n'est pas possible d'enregistrer ses réglages.

Bose QC Earbuds II

Le reste des réglages et options passent par les paramètres. Ici, nous retrouvons tous les onglets déjà cités, ainsi que des aides et quelques fonctions avancées. Bose donne beaucoup d'indications de prise en main, en plus de le faire dès le premier appairage des écouteurs, et propose un test d'ajustement des embouts en silicone. À ceci s'ajoute la possibilité de désactiver la lecture/pause lorsque l'un des écouteurs est retiré, activer/désactiver la prise d'appel automatique en insérant un écouteur, et l'utilisation ou non de la "transparence automatique". À l'image des Airpods Pro, cela déclenche automatiquement le mode transparence du second écouteur, si le premier est retiré.

Enfin, il est possible de régler l'intensité de la captation de la voix en appel. Ce réglage n'est pas déterminant, mais peut s'avérer utile en environnement bruyant.

Bose Music n'est donc pas la plus complète des applications, mais offre une expérience très agréable à l'usage.

Connectivité presque à l'ancienne, avec un petit espoir

Pourtant équipés en puce Qualcomm, les QC Earbuds II ne font pas montre d'une grande modernité sur la connectivité. Premier coup de hache, le fonctionnement en maître/esclave des écouteurs. Seul l'écouteur droit peut se connecter, et relaie le signal au second. Ce type de connexion parait vraiment archaïque en 2022, pratiquement tous les modèles du marché fonctionnant en sniffing : le second écouteur intercepte le flux stéréo du premier, les deux peuvent se connecter.

Autre petite déception, l'absence de réel multipoint. Via l'application, les QC Earbuds II peuvent se connecter à plusieurs appareils, mais pas en mode audio. Sans surprise, la marque conserve son habituel duo de codecs, SBC et AAC. Enfin, on ne retrouve pas d'appairage rapide type Google Fastpair. Cela est d'autant plus étrange que la marque a intégré cette fonction dès son casque QC35 II de 2017.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Tout cela n'est pas bien réjouissant, en tout cas bien conservateur, mais une lueur d'espoir subsiste. En effet, la puce Bluetooth 5.3 utilisée est visiblement un modèle de la plateforme S5 de chez Qualcomm. Cette gamme, la plus moderne du constructeur, est sur le papier parfaitement capable de prendre en charge le standard Bluetooth LE Audio, via une mise à jour produit dans le cas présent. Le listing du produit (ou plutôt de sa puce) sur le site du SIG Bluetooth met par exemple en avant la prise en charge du codec LC3. Il faut prendre des pincettes bien sûr, mais sur le papier les voyants sont au vert pour une future compatibilité.

En tout cas, aussi classique soit-elle, la connexion est bonne en pratique, puisque très stable, avec une excellente portée.

Réduction à la carte

Il y a des constructeurs proposant 3 modes de réduction (ANC On, Off, Transparence), et il y a des constructeurs comme Bose. De base, la proposition est assez simple, il n'est possible de basculer qu'entre le mode Silence, qui pousse l'ANC au maximum, et le mode Attentif, qui pousse le retour sonore au max. Habitude récente du constructeur, il n'y a pas de désactivation de la réduction de bruit. Tout est affaire de dosage entre retour sonore et atténuation, via différents crans.

Silence n'est pas réglable (ANC à fond). Attentif permet quant à lui d'activer ou désactiver la fonction ActiveSense, sorte de détection intelligente des bruits de trop forte intensité. Un klaxon sera par exemple atténué le plus rapidement possible, bien que le retour sonore soit au max. Cette fonction fonctionne plutôt bien, avec tout de même des limites suivant les fréquences et les situations.

Bose QC Earbuds II

Surtout, il est possible d'ajouter de nouveaux "modes" de réduction de bruit, parmi une liste de 10. Quatre modes, en comptant les deux premiers, sont ainsi sélectionnables. Chacun de ces nouveaux modes est réglable en intensité dans l'application.

En pratique, force est de constater que Bose maitrise bien son sujet, particulièrement dans les basses et les médiums. Sur ce plan, rien à dire ou presque, l'atténuation est très marquée dès les plus basses fréquences, et affiche un niveau très régulier dans les médiums. Comme souvent, cette atténuation devient moins importante en se rapprochant des 1 kHz, point de basculement entre isolation active et isolation passive. Cette gamme de fréquence, assez resserrée, constitue la seule réelle différence entre les Bose QC Earbuds II et des Airpods Pro 2 ou les meilleurs écouteurs Sony, ces deux derniers restant plus efficaces. Cela se traduit par quelques rares sons (sifflants) passant à travers le mailles de l'ANC. Mais, dans l'ensemble, nous sommes bien dans ce qui se fait de mieux en la matière.

Le mode Attentif est quant à lui assez naturel, car proche de la courbe de fréquence idéale, sans s'effondrer dans les très hautes fréquences. Là encore, seuls les Airpods Pro parviennent réellement à faire mieux, sans être d'un univers d'écart.

Bose QC Earbuds II
Mesure de l'isolation active. En rouge, le signal témoin. En vert, l'ANC au max (mode Silence). En orange, le mode Attentif. En violet, le réglage de l'ANC sur le cran du milieu. Bien que pas incroyable à première vue, l'atténuation max brille par sa régularité, ce qui lui permet de compter parmi les meilleures

En revanche, la qualité du kit main-libre aurait mérité un peu plus d'attention. À l'image des Samsung Galaxy Buds2 Pro testés récemment, Bose a tout simplement régressé sur ce point. Si la qualité sonore est très correcte en milieu calme, avec toutefois un rendu légèrement métallique, la captation en milieu bruyant devient plus difficile. Bose a opté pour une réduction des bruits environnant assez contenue, ce qui permet de ne pas trop hacher la voix, mais demande de hausser le volume tout en articulant vraiment. Il y a bien plus efficace, même en-dessous de 200 euros.

Plus petits, mais un peu plus endurants

Pas de record d'autonomie en vue sur ces nouveaux écouteurs. La marque promet ainsi jusqu'à 6 h d'autonomie en simple charge, et 3 recharges supplémentaires avec le boitier. Sachant qu'il n'y a pas de mode ANC Off, nous pouvons considérer que les 6 h sont valables, peu importe (à quelques nuances près) le mode sélectionné. Sans cette connexion de type écouteur primaire/écouteur secondaire, nous aurions probablement pu espérer un peu mieux.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

Quoi qu'il en soit, Bose s'est un peu sous-estimé, puisque nous sommes plutôt parvenus autour des 7 h dans la majorité des cas, sous codec AAC. En outre, le boitier est effectivement proche des 3 recharges supplémentaires. En pratique, les 25 h sont atteignables au total, ce qui est une très bonne performance. En revanche, la charge complète est un peu longue, puisqu'il faut environ une heure pour passer de 0% à 100% de batterie sur les écouteurs.

Notons que l'écouteur droit, qui assure la connexion principale, lâche toujours le premier.

Une proposition sonore franche, et pourtant maitrisée

On s'attendait à ce que Bose parte dans une direction plus équilibrée que sur les premiers QC Earbuds, c'est à peu près l'inverse qui arrive. Sur l'architecture, rien de dramatiquement neuf. Les écouteurs sont équipés de transducteurs dynamiques de 9,3 mm de diamètre, sans particularité technique.

Premièrement, la signature. Celle-ci, sans être exubérante ou déraisonnable, est assez radicale sur le papier. Les basses sont assez nettement mises en avant, de même que l'essentiel des aigus (dans une moindre mesure). On pourrait presque dire, en prenant le problème à l'envers, que les médiums sont en retrait.

Bose QC Earbuds II
© Guillaume Fourcadier

De fait, le son est à la fois puissant et assez percutant, typique d'une signature en V ou en U (noms donnés en écho à la forme de la réponse en fréquence) mais évite l'un des écueils que nous pouvions craindre : une absence de maitrise, avec des aigus agressifs et sifflants, et des basses en roue libre. Sur ce point, presque aucun problème. Les basses sont rondes, franchement mises en avant, mais étonnamment propres et percutantes, sans réel débordement. Elles sont à la fois amples et plutôt techniques. Il y a supérieur en la matière, mais difficile de demander plus.

Du côté des aigus, le constat est assez proche. L'accentuation de cette gamme de fréquence est globale, et non concentrée sur des pics, ce qui laisse une certaine unité, une certaine cohérence. On ne ressent pas, malgré cette accentuation, une réelle exagération.  Cela va de pair avec l'assez bonne qualité technique du haut-parleur dans ce registre. Il ne faut toutefois pas demander la lune, quelques imprécisions demeurent.  Sur ce point, nous ne sommes pas au niveau des Huawei Freebuds 2 Pro, plus détaillés et cristallins, avec plus d'ouverture, mais le résultat est nettement meilleur que ce que la mesure pourrait laisser penser. À l'inverse, les Bose sont plus percutants.

Bose QC Earbuds II

L'une des forces du produit est ainsi la largeur de la scène sonore. L'espace est cohérent, d'une belle ampleur, particulièrement agréable sur les morceaux bien mixés. En revanche, comme bien des écouteurs possédant ce type de signature, il ne faut pas pousser trop loin le volume. Cela se ressent par une imprécision croissante.

Les écouteurs avaient tout, sur le papier, pour se louper. Au contraire, les Bose QC Earbuds II parviennent à très bien combiner puissance et maîtrise sonore, approche spectaculaire et largeur de la scène sonore. Tout n'est pas parfait, puisque les aigus n'ont pas la qualité des quelques excellents écouteurs du genre, mais la technique est bien là. À réserver à ceux qui veulent des true wireless spectaculaires, dans le bon sens du terme.

8

Bose aurait pu réussir un sans-faute. Au lieu de cela, les QC Earbuds II, qui cochent presque toutes les cases de true wireless parfaits, perdent en chemin des points à cause de fonctions manquantes et d'une connectivité étrangement conservatrice. 

Les plus

  • Confort et tenue
  • Isolation générale
  • Son puissant mais maitrisé
  • Application claire
  • Commandes complètes

Les moins

  • Aigus pas parfaits
  • Qualité moyenne en kit main-libre
  • Plusieurs manques technologiques (multipoint, induction, connexion sniffing, appairage rapide)

Construction 7

Confort 8

Ergonomie 8

Connectivité 6

Isolation 9

Autonomie 8

Qualité sonore 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
mrassol
Ca fait une semaine que je les ai, achetés la veille du test, j’en suis tres satisfait, ils tiennent bien dans les oreille sans etre désagréables (et je suis pénible avec ca …)
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Test DJI Avata : le drone FPV plus accessible que jamais
Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?
Test Apple iPad Pro M2 : une mise à jour qui vaut son prix ?
Test LG Gram 14 (2022) : un kilo seulement… mais quoi d’autre ?
Test Acer Aspire Vero 15 (2022) : un laptop écolo qui ne fait pas encore suffisamment envie
Haut de page