🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Test Denon AH-C830NCW : une formule acceptable pour des écouteurs ANC un peu trop simples

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
31 janvier 2022 à 18h30
0
Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Arrivé tard sur le marché des écouteurs True Wireless, le constructeur japonais Denon a de l'ambition à revendre. En novembre dernier, il sortait deux paires d'écouteurs, les AH-C630 et AH-C830NCW ; nous testons aujourd'hui le second modèle, semblable esthétiquement au premier, mais plus ambitieux et embarquant une technologie de réduction de bruit active. Bien que le milieu de gamme (159 euros) dans lequel ces écouteurs viennent se placer soit déjà assez encombré, l'expertise audio Denon pourrait bien faire la différence.

Denon AH-C830NCW
  • Sonorité très technique
  • Design simple mais efficace
  • Commandes réactives
  • Stabilité de connexion
  • Bonne isolation des basses
  • Une signature pas assez maîtrisée
  • Ergonomie trop simple (pas d'application)
  • Autonomie faible en simple charge
  • Construction très classique
  • Des lacunes dans l'isolation en général

Une forme… de tige

Les écouteurs Denon AH-C830NCW ne brillent pas vraiment par l'originalité de leur design. il adoptent en effet une forme de tige comme ce qui existe sur la plupart des produits ANC type Huawei Freebuds 4i et Oppo Enco Free 2, ou sur d'autres concurrent plus haut de gamme comme les Apple Airpods Pro.

Denon se démarque au moins par quelques petites touches bien senties, telles que l'extrémité biseautée et brillante des tiges, ou leur découpage légèrement plus anguleux que ce à quoi on est habitués. À ce titre, notons que les AH-C830NCW ne sont pas les écouteurs sans fil les moins volumineux du monde. Esthétiquement, d'aucun apprécieront plus ou moins leur surface brillante laquée, un genre assez à la mode en ce moment. Nous avons ici testé le produit en version noire, sachant qu'une déclinaison blanche existe.

Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

La boite de charge parait encore plus basique que les écouteurs. En effet, bien que sa compacité soit un avantage, elle ne va pas plus loin que la description que l'on pourrait en faire : une boite en plastique noir mat, de forme classique, suffisamment menue pour rentrer dans une poche de pantalon. Au moins, le placement des écouteurs y est particulièrement simple.

Pour la fabrication, là-aussi un certain traditionalisme demeure. Les écouteurs, notamment de par leur assemblage, sont plutôt sérieux, tout à fait dans la lignée des produits milieu de gamme. Un peu plus dense que les références type Freebuds 4i, ils n'adoptent pas non plus le luxe façon Klipsch T5 II. La certification IPX4 est bien pratique, mais là encore, c'est un classique. Rien d'honteux, puisque même les Airpods Pro ou les derniers Sony WF-1000XM4 adoptent ce degré de protection.

Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

À l'usage, on ne note pas de jeu dans la charnière ni de réelles faiblesses, bien que l'impression de légèreté laissée par les écouteurs ne soit pas forcément rassurante. Certains constructeurs comme Jabra, sans faire du luxe, font davantage illusion en la matière.

Côté confort, Denon, assure à nouveau l'essentiel. Le port semi-intra (canule/tige courte) permet aux AH-C830NCW de ne jamais être intrusifs. Toutefois, la chambre acoustique est déjà assez volumineuse, ce qui peut poser un problème de tenue. Trouver les bons embouts (trois tailles fournies) est primordial, mais pas forcément suffisant. En effet, les utilisateurs avec un petit creux d'oreille pourront vite être gênés, ou tout simplement ne pas profiter d'une tenue suffisante. En usage sportif d'ailleurs, le maintien général des écouteurs laisse à désirer. Le trio esthétique/confort/fabrication est donc seulement moyen.

Réglages classiques, application absente

À la recherche de l'ergonomie parfaite, Denon n'est clairement pas dans le peloton de tête. Sa philosophie tactile est très fonctionnelle en pratique, mais encore trop paresseuse, car très classique.

Réactives, les commandes tactiles asymétriques sont réparties ainsi :

  • Ecouteur droit : lecture/pause, piste suivante, piste précédente, avec respectivement 1, 2 ou 3 touches. Un appel à l'assistant se déclenche via un appui prolongé
  • Ecouteur gauche : réglage du mode de réduction de bruit (ANC, Ambiant, Off) avec 1 touche
Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Pas de réglage de volume donc, mais ce n'est pas un drame, en cela que le duo d'écouteurs assure par ailleurs l'essentiel. Notons également que les commandes en appel sont les mêmes à droite et à gauche, ce qui permet une utilisation complète dans ce mode, même avec un seul écouteur.

À l'inverse, l'absence d'application, et donc de réglages avancés, est un peu plus problématique. Certes nos smartphones sont déjà assez encombrés, mais quiconque a testé MySound de Jabra ou Headphones de Sony comprend ce que cela peut apporter à des écouteurs. Surtout, Denon n'est pas un petit acteur en la matière (même s'il ne se hisse pas encore au niveau des géants du smartphone) aussi, ne pas proposer une expérience plus riche pour le prix des AH-C830NCW est un choix difficile à justifier.

Connectivité classique, audiophile mais AAC/SBC

Denon livre du reste une très bonne copie au niveau de la qualité de connexion. Les écouteurs intègrent le Fast Pair de Google. Ils peuvent se connecter tous les deux en mono et jouissent d'une très bonne stabilité générale. La portée n'est pas aussi bonne que sur les très bons élèves de chez Jabra, mais rien qui ne soit handicapant en usage normal.

Sans trop de surprises, le multipoint (connexion à deux appareils en profil audio) n'est pas pris en charge. Celui-ci est plutôt l'apanage de quelques haut de gamme récents (Sony WF-1000Xm4, Philips Fidelio T1, Technics EAH-AZ70W) et quelques produits atypiques, notamment chez Jabra (Elite 75T ou 65T).

Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Et si l'intégration des codecs « haute qualité » est surtout un argument marketing, on reste surpris qu'une marque comme Denon ne prenne en charge que les SBC/AAC. De fait un produit milieu voire haut de gamme a tout intérêt à intégrer le support de l'AptX, voire de l'AptX Adaptive, ne serait-ce que pour se hisser à la hauteur de ses concurrents.

Une réduction encore classique, efficace mais avec les défauts habituels

Denon fait rentrer ses AH-C830NCW dans une catégorie de produit que nous commençons à bien connaitre, celle des écouteurs très efficaces sur l'essentiel de la réduction de bruit, mais dont la performance est entachée par des écueils un peu dérangeants. Une fois bien en place dans les oreilles, et surtout armés des bons embouts, les Denon sont ainsi particulièrement efficaces dans les basses fréquences.

Notre courbe est sans doute un peu flatteuse sur cette gamme, et ce, à cause d'un effet de couplage avec la tête de mesure ; mais il n'en reste pas moins que les AH-C830NCW isolent extrêmement bien des sons ronronnant. Cette performance s'étend d'ailleurs à la plupart des bruits.

Denon AH-C830NCW

Il est toutefois impossible de parler de « silence » pour une raison simple : les haut-médiums sont très peu atténués ici. Les sons autour de 1 kHz débordent, ce qui se caractérise généralement par un souffle passant au travers des mailles du filet. Ce défaut est suffisant, dans des situations type métro, ou même pour les voix, pour sabrer en partie l'impression d'isolation générale. Un souci d'autant plus dérangeant que l'isolation passive, surtout dans les aigus, n'est pas particulièrement élevée.

Les écouteurs de Denon ne sont pas les premiers à rencontrer ces soucis et restent tout de même relativement efficace, mais nous pouvions en attendre encore plus, surtout sur un modèle milieu de gamme à 160 euros.

Le retour sonore se comporte lui aussi de manière assez typique pour un produit ANC. On retrouve une certaine tendance à accentuer les voix, ce qui fonctionne assez bien, mais les aigus sont un peu trop sabrés pour avoir une vraie sensation de naturel.

Une autonomie en dessous de la moyenne

Pas forcément réjouissante sur le papier, l'autonomie annoncée par Denon est de 4 heures 30 minutes avec réduction de bruit active et de 6 heures sans. Les AH-C830NCW se classent de fait dans la moyenne basse du marché, du moins en simple charge.

Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

En pratique, les 4 heures 30 en ANC sont effectivement respectées, de même que les 5 heures 45 sans ANC. Petit point un brin énervant, des indicateurs sonores de batterie faible se déclenchent régulièrement, cela 1 heure 30 environ avant la coupure totale. Si l'autonomie en simple charge est faiblarde, le boitier apporte environ quatre recharges supplémentaires, ce qui est déjà bien plus convaincant.

Un son atypique, mais haut de gamme ?

Spécialiste du son, Denon intègre ici un transducteur dynamique de 10 mm. Une disposition assez classique, mais nous imaginons que la marque a particulièrement travaillé ce point, peut-être même développé spécialement cet élément.

L'impression laissée est un peu étrange : d'un côté, la qualité technique du transducteur est évidente, de l'autre, le réglage est déroutant, car il bride clairement les possibilités des écouteurs.

Denon AH-C830NCW

Une accentuation dans les basses est bien là, mais mesurée et plutôt bien maîtrisée, ce qui permet aux écouteurs d'être assez percutants. La sensation d'enveloppement aurait clairement pu être supérieure, surtout avec un tel diamètre de haut-parleur, mais la performance reste bonne.

Sans être admirablement équilibrés, les médiums ne sont ni trop en retrait ni trop en avant.

À l'inverse, les aigus revêtent un caractère légèrement erratique, afin de ne pas paraître trop tranchants. Denon a clairement atténué les fréquences autour de 2-4 kHz, ce qui voile légèrement l'écoute, en particulier les voix féminines. Cela ferait passer les Denon AH-C830NCW pour des écouteurs doux si le reste des fréquences aigües n'était pas mis en avant par des pics vraiment marqués.

Denon AH-C830NCW
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Rien n'est jamais outrancier ici, bien que les écouteurs tendent à apporter une certaine brillance dans l'écoute, un côté clair mais trop spectaculaire. Cela fonctionne dans bien des cas, puisque les Denon AH-C830NCW ne débordent qu'en de rares occasions et développent une sonorité atypique, mais nous avons connu plus harmonieux. Le sens de détails n'est pas exceptionnel, ou plutôt la signature manque d'aération.

Les instruments se détachent moins bien les uns des autres que sur les modèles type Sennheiser CX Plus True Wireless. La scène sonore n'est à ce titre pas spécialement large ni profonde.

Les Denon ne sont pas si éloignés des Sennheiser en termes de réglage sonore, pourtant ces derniers ont plus de qualités, faisant montre d'une plus grande maitrise générale. Si rien n'est spectaculaire dans les deux cas, le constructeur allemand appréhende bien mieux ce type de signature sonore, ce qui rend le CX Plus True Wireless plus polyvalents et plus agréables que les Denon.

D'une manière générale, malgré une maîtrise technique évidente, une très bonne capacité à pallier les difficultés (même sur les mauvais mixages), les AH-C830NCW n'impressionnent pas vraiment. La qualité sonore est bonne, mais les choix dans les réglages les empêchent de se démarquer vraiment.

L'avis de Clubic

Denon est une grande marque d'audio, mais elle tombe ici dans une exécution trop simple. Le constructeur livre avec ses premiers écouteurs AH-C830NCW un produit certes honnête, mais qui n'a pas grand chose à faire valoir pour vraiment se différencier de la concurrence.

Design assez simple, fabrication bien classique, ergonomie limitée, autonomie moyenne, ce écouteurs sans fil ANC offrent un résultat simplement honnête, que la qualité sonore ne peut pas vraiment sauver. Celle-ci, pourtant propulsée par le savoir-faire de la marque, ne convainc pas totalement face à des adversaires très rodés, parfois tout aussi spécialistes du son.

Denon arrive bien tard sur ce marché, et a donc un retard à combler avant de pouvoir se placer face aux très bons élèves du genre. Reste qu'aucun défaut majeur ne ponctue l'expérience de ces écouteurs, qui restent tout de même agréables à l'usage.

6

Simples et assez efficaces, les Denon AH-C830NCW restent tout de même moyens par bien des aspects. Leur trop grande simplicité, qui n'est pas vraiment compensée par la partie sonore, aboutie à un résultat honnête, mais sans plus.

Les plus

  • Sonorité très technique
  • Design simple mais efficace
  • Commandes réactives
  • Stabilité de connexion
  • Bonne isolation des basses

Les moins

  • Une signature pas assez maîtrisée
  • Ergonomie trop simple (pas d'application)
  • Autonomie faible en simple charge
  • Construction très classique
  • Des lacunes dans l'isolation en général

Construction 6

Confort 7

Ergonomie 5

Isolation 7

Autonomie 6

Son 6

Denon AH-C830NCW au meilleur prix Nous n'avons pas trouvé d'offre en stock chez nos partenaires
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers tests

Test Amazfit GTS4 Mini : carton plein pour cette montre connectée à moins de 100 euros !
Test souris sans fil éco-conçu green_e : petite mais écolo
Test Hisense 65U8HQ : un MiniLED abordable et de nets progrès
Test DJI Osmo Action 3 : l’action-cam polyvalente idéale pour vos réseaux sociaux
Test TerraMaster T9-423 : un NAS neuf baies au format tour sans qu'il soit question de se ruiner
Test LG Tone Free T90Q : L’antibactérien innovant cède aux sirènes du graphène
Test Asus ROG Phone 6D Ultimate : le smartphone gaming ultime pour jouer des heures durant
Test Synology DS1522+ : l'excellence a un prix, l'option 10 GbE aussi !
Test Google Pixel Buds Pro : une recette qui évolue silencieusement, mais sans génie
Facile mais (trop) coûteux ? On a testé le kit de mise à jour du Framework Laptop
Haut de page