Grammaire et orthographe : quel correcteur choisir ?

Par
Le 15 septembre 2008
 0

Antidote RX V7

Antidote RX est la sixième version du célèbre logiciel de correction édité par Druide Informatique. Le suffixe RX de celle nouvelle version signifie « Révolution Dix », le chiffre dix désignant le nombre de dictionnaires présents dans cette nouvelle version. Comme vous ne manquerez pas de le constater, Antitode ne se limite pas à la correction orthographique et fournit également de nombreuses ressources de type guide linguistique (lexique, rédaction, typographie...) et dictionnaires (définitions, conjugaisons...).

Il ne vous sera malheureusement pas possible d'essayer Antidote avant de passer par la caisse, Druide ne proposant pas de version d'essai de son logiciel. L'éditeur permet toutefois aux parisiens de se rendre à des présentations de son correcteur (voir ce lien pour plus de détails). Antidote RX fait par ailleurs partie de ces logiciels qui nécessitent une activation, la licence étant accordée sur un maximum de trois ordinateurs pour une utilisation familiale ou sur un seul ordinateur pour tout autre utilisation. Lors du premier lancement, Antitode vous invite à personnaliser l'application en répondant à un court questionnaire. Il faut savoir à ce sujet que le logiciel vous offre ensuite de nombreux autres outils de personnalisation qui vous permettront d'indiquer vos préférences et quel est votre degré de tolérance, notamment au moyen de curseurs « minimum / maximum ».

00fa000001571998-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
00fa000001572000-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
00fa000001572002-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidote RX vous invite à modifier quelques-uns de ses paramètres de façon à adapter l'application à votre niveau et à vos exigences


Viendra ensuite le moment d'indiquer, pour chacune des très nombreuses applications qu'il prend en charge -, celles pour lesquelles vous souhaitez profiter de ses fonctions de correction. Des trois correcteurs testés, Antidote est ainsi le seul à avoir cette attention pour l'utilisateur, à savoir de lui permettre de contrôler l'installation dans les applications compatibles, sachant que la présence du correcteur dans chacune n'est pas forcément indispensable.

01582776-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidote s'intègre à de très nombreux logiciels (voir notre tableau en introduction) et il vous demandera une confirmation avant de prendre place dans chacun


Intégration et ergonomie

Sous Word 2007, Antidote prend place dans la barre d'outils sous la forme d'un onglet séparé qui n'abrite que trois outils (correcteur, guides et dictionnaires). L'interface est donc considérablement plus aérée que celle d'un Cordial par exemple ! Ces outils, sur lesquels nous reviendrons plus en détail, s'ouvrent ensuite à la demande, dans une fenêtre indépendante, en même temps qu'Antidote réduit celle dans laquelle vous travaillez. De cette façon, vous pouvez contrôler les vérifications en ayant le texte original en vis-à-vis. La correction s'effectue ensuite seulement dans le document Word : ne soyez donc pas surpris de voir perdurer les marques dans la fenêtre Antidote. En revanche, si vous effectuez une correction directement dans Word, celle-ci sera aussitôt répercutée dans Antidote.

0190000001572096-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidote s'ouvre dans une fenêtre indépendante qui ne masque pas votre document Word et vous permet même de confronter les deux correcteurs


Le passage d'une fenêtre à l'autre se fait très simplement, celle qui n'est pas utilisée étant basculée naturellement à l'arrière tout en restant suffisamment visible pour être rappelée d'un simple clic, sans avoir à réduire moult fenêtres. Cette intégration est incomparablement plus légère et satisfaisante que celle d'un Cordial qui oblige à fermer la fenêtre de correction pour revenir au document Word, obligeant ainsi à bien des manipulations superflues. La coexistence de deux fenêtres est toutefois, à nos yeux, moins convaincante que la palette flottante et la correction au fil du texte à la façon de ProLexis. C'est une affaire de goût direz-vous peut-être, mais néanmoins nous ne pourrons manquer de signaler que ce fonctionnement sur deux fenêtres est déroutant sur les documents longs, en particulier lorsque l'on se contente de balayer les fautes sans les corriger, Antidote nous laissant en plan dans le fil de l'article.

Les modalités pour indiquer les corrections à apporter sont ensuite nombreuses, Antidote ne se limitant pas à la stricte correction de l'orthographe. Le rouge, la teinte qui attire le plus l'œil dans un texte, est affecté aux erreurs les plus importantes, celles à traiter en priorité lors d'une relecture à laquelle on n'a que peu de temps à accorder. L'orangé, quel que soit le type de soulignement (gras, fin...), s'applique pour sa part aux mots sur lesquels plane une possibilité d'erreur sur laquelle Antidote ne fait donc qu'attirer notre attention.

015e000001577644-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Le code couleur d'Antidote permet de se consacrer en priorité aux erreurs les plus probables, c'est-à-dire celles surlignées en rouge gras


Viennent ensuite se greffer des subtilités, selon que le soulignement est gras, fin ou ondulé. Sans rentrer dans le détail, nous retiendrons que le rouge plein s'applique aux erreurs corrigées par Antidote et pour lesquelles il n'attend que votre approbation, et que le rouge pointillé désigne une erreur majeure qu'Antidote ne peut corriger seul. Ce système de priorité rendra service aux plus hésitants en leur permettant de se reposer « les yeux fermés » sur Antidote pour le premier type d'erreur. Ce rouge gras reste toutefois à prendre avec précautions, le logiciel l'ayant souvent appliqué abusivement lors de nos exemples comme en témoignent les captures ci-dessous.

01577634-photo-correction-orthographique-antidote.jpg


01577636-photo-correction-orthographique-antidote.jpg


01577638-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Voici quelques cas de corrections « abusives » proposées par Antidote


Mais quoi qu'il en soit de ses convictions en matière d'orthographe, Antidote vous offre les moyens de contrôler ses dires, simplement en déployant l'info-bulle d'un clic de souris. Un second niveau de vérification vous est ensuite offert depuis cette même interface, simplement en cliquant sur la croix verte qui appelle l'ouverture du guide ou du dictionnaire adéquat.

01573200-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
01573204-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Les corrections prennent la forme d'une petite infobulle qui se déploie lors du survol de la souris, un simple clic permettant ensuite d'afficher les explications contextuelles.

015e000001577710-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Un second clic, sur la croix verte cette fois, vous amène directement à la page correspondante dans l'un des guides ou dictionnaires


Quelles sont les corrections proposées ? On notera tout d'abord qu'elles se déclinent en trois catégories - correction, révision et inspection -, la plus utile pour les besoins courants étant la première. Une flèche verte, placée en haut de la fenêtre, vous permet de passer rapidement de suggestion en suggestion, le mot « litigieux » étant surligné dans le même temps dans Word et dans Antidote. C'est pratique - ou plutôt très classique -, mais bien moins rapide que le listing façon ProLexis qui permet de corriger les fautes de façon sélective.

015e000001582988-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

La flèche verte permet de parcourir le texte, faute après faute, Antidote rappelant à droite du document le nombre de fautes trouvées et leur nature


Au chapitre des corrections proposées, on retient qu'Antidote fait des suggestions même en cas d'écriture correcte (c'est une ouverture intéressante), qu'il est capable de qualifier le style (soutenu, familier...), de mettre en garde en cas de mot potentiellement offensant, etc. Lorsque l'on active ensuite la correction de style, on remarque qu'il pointe les répétitions, les phrases longues, les régionalismes... Antidote est également capable d'identifier les termes négatifs. Cette fonction peut se révéler précieuse dans le cas de courriers sensibles, à destination de clients, contacts professionnels ou plus généralement toute personne dont il est important de ménager la susceptibilité.

01573334-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
01573332-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
00fa000001573372-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Voici un aperçu des différents types de corrections suggérées par Antidote


Nous passons volontairement rapidement sur toutes ces corrections, pas qu'elles déméritent loin de là, plutôt du fait de leur nombre vraiment conséquent qui fait l'on sait quand l'analyse débute... mais pas quand elle se termine. Tenez-vous le pour dit, Antidote est aussi riche que chronophage, et une correction du texte en profondeur peut vous apprendre beaucoup, mais aussi vous faire perdre le fil du temps qui passe.

Les corrections orthographiques

De quoi est capable Antidote en matière de correction d'orthographe ? Pour nous en faire une idée, nous l'avons soumis, comme ses confrères, à quelques tests simples.

Chiffres et nombres

Étrangement, Antidote n'a pas relevé les nombres que nous lui avons soumis et qui ne respectaient pas la règle des tranches de trois chiffres. Il a en revanche parfaitement pointé le problème qui se pose lorsque l'on applique (abusivement) cette règle aux codes postaux.

01577832-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Si Antidote a bien pointé les utilisations abusives de la règle des tranches de trois chiffres, il ne nous a en revanche pas obligés à l'appliquer dans les cas de figure où elle est requise


Antidote se fait également agréablement remarquer en nous invitant à utiliser une virgule au lieu d'un point comme séparateur décimal dans la proposition « J'ai acheté un pull à 39.99 euros ». Comme Word et Cordial, il nous signalera ensuite un problème de date dans le cas du « Lundi 1er septembre 2007 » (qui se trouve être un samedi).

01577830-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Un bon point également pour ce qui est de l'utilisation des virgules dans les nombres au lieu du point emprunté abusivement à nos voisins anglo-américains


Sensibilité aux langues étrangères

Lorsque nous avons soumis à Antidote une brève de Clubic comportant une citation en anglais, celui-ci ne s'y est pas fait prendre. Contrairement à Cordial qui a signalé les termes anglais comme inconnus au dictionnaire, lui s'est contenté de signaler les quelques problèmes d'espaces insécables que contenait ce paragraphe, sans chercher à corriger le vocabulaire.

01577900-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

La citation en anglais contenue dans cette brève a été respectée, Antidote s'étant contenté de la passer en grisé


Sensibilité au contexte

Antidote s'est révélé globalement plutôt sensible au contexte et donc capable de tirer la sonnette d'alarme en cas de problème d'homophonie, c'est-à-dire de mots dont la prononciation est identique (par exemplaire « maire » et « mère »). Sur les 13 cas de figure que nous lui avons soumis, il a attiré notre attention sur 7 d'entre eux pour cause de problème dans le genre et sur 4 pour d'authentiques problèmes d'homophonie.

01579262-photo-correction-orthographique-antidote.jpg


01579264-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidote a attiré notre attention sur 11 des 13 cas de figure soumis


Correction de la ponctuation

De quelle aide est capable un logiciel de correction lorsqu'on lui soumet un texte dont la ponctuation est problématique ? Pour le savoir, nous avons d'abord retiré toute la ponctuation d'une brève, puis chargé à l'inverse ce même texte de nombreux points et virgules superflus. En réaction, Antidote a placé de nombreux traits verticaux ondulés orangés dans le texte. Ces marques de discontinuité indiquent qu'Antidote a échoué à effectuer l'analyse complète de la phrase. Face à ces marques, nous ne saurions trop vous inciter à revoir l'ensemble de la phrase, probablement bancale dans sa construction et qui peut en conséquence conduire Antidote à se tromper dans ses suggestions.

01579328-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
01579332-photo-correction-orthographique-antidote.jpg


Antidote utilise des marqueurs verticaux en cas d'analyse incomplète de la phrase.


01579330-photo-correction-orthographique-antidote.jpg


Prenez ces marqueurs au sérieux, et ajustez la ponctuation jusqu'à les faire disparaître, il en va de la bonne compréhension de phrase mais aussi de la pertinence des corrections orthographiques proposées.


Repérer une orthographe fautive par la phonétique

Avec 4 erreurs repérées sur 6, Antidote s'est assez bien tiré de cet exercice qui consistait à corriger des termes phonétiquement corrects mais mal orthographiés. Voici la phrase qui lui a été soumise :
  • « Dans mon jardin, il y a du jassemain, des thulip, des rododindrons, un maniauliat, des rauses rouges et du lyla. »

Gérer les double lettres abusives ou manquantes

Nous avons enfin cherché à tester l'efficacité de chacun des correcteurs sur des fautes de type double lettres abusives ou lettres manquantes. Antidote est celui qui s'est le mieux comporté avec 11 erreurs corrigées. Voici le texte que nous lui avons soumis :
  • « Les films Gaumont serront bientô propposés à la vente en télléchargement définitif sur la platteforme de vidéo à la demande CanalPlay. La chaîne crypptée et la société de prodduction cinématographique ont annncé la signatur d'n accor portan sur la vente dématérialisée d'une sélection de films récents et plus anciens. »

Les dictionnaires et guides

Les dictionnaires et guides fournis avec le correcteur sont source de grand bonheur pour le curieux. Antidote RX ne se contente en effet pas d'un simple conjugueur (le sien étant au demeurant fort convivial) et d'un non moins simple dictionnaire.

015e000001582872-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
015e000001582874-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidote va bien au-delà du simple couple conjugueur / dictionnaire


Les dictionnaires sont donc ici au nombre de dix comme nous l'indiquions en introduction. Un unique champ de recherche permet de les interroger tous, sachant que ce champ autorise la recherche multi-mots. Une fois le mot saisi, il suffit de cliquer sur le nom d'un des dictionnaires pour profiter des résultats dans la fenêtre centrale. Toutes ces ressources feront le bonheur des étudiants et amoureux de la langue française, tant elles nous permettent d'enrichir notre vocabulaire et notre culture (on pense ici au dictionnaire des citations).

012c000001571756-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
012c000001571758-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
012c000001571760-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Les dictionnaires sont si riches qu'on peut s'y retrouver absorbé pendant de longues minutes


Reste à dire un mot d'une des particularités d'Antidote, à savoir le dictionnaire des cooccurrences. Ne criez pas à la faute, ce terme existe bel et bien (même si les correcteurs concurrents ne l'ont pas référencé), et il désigne une paire de mots qui apparaissent fréquemment ensemble comme : chat noir, pauvre fille, grande dame, etc. Antidote qualifie par ailleurs chacune de ces occurrences en terme de force (du plus vers le moins) et vous propose pour chacun des exemples tirés de la littérature.

012c000001582950-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
012c000001582952-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Exemples de cooccurrences pour les termes « chat » et « dame »


Tout le monde n'a pas un Bescherelle, un précis d'orthographe ou un guide typographique à portée de main, et c'est enfin sur ce créneau que se positionnent ensuite les nombreux guides d'Antidote.

012c000001583030-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
012c000001583032-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
012c000001583034-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Les guides d'Antidote vous permettront d'oublier votre Bescherelle dans la bibliothèque



Les outils statistiques

Comme Word, Antidode dispose d'un outil statistique capable d'évaluer vos écrits, et ce d'une façon étonnamment claire et conviviale comme le montrent les captures ci-dessous. Il vous permet également de vous positionner sur une barre de performances allant de « novice » à « druide ». Cet outil n'est pas uniquement « fun », il est aussi précieux pour mieux se connaitre et accroître sa vigilance sur les aspects identifiés comme des points faibles du rédacteur.

015e000001571724-photo-correction-orthographique-antidote.jpg
015e000001571726-photo-correction-orthographique-antidote.jpg

Antidode vous permet de mieux comprendre votre façon d'écrire


Conclusion

Des trois correcteurs proposés, Antidote est le meilleur marché, ce qui n'est pas négligeable lorsque l'on parle d'applications qui se situent dans une fourchette comprise entre 100 et 300 euros ! C'est ensuite celui dont l'interface est la plus conviviale et la plus soignée, et de loin, Antidote étant par ailleurs des trois solutions testées celle dont l'apparence est la plus grand public, sans que ses qualités de correcteur n'en pâtissent. C'est également l'un des plus convaincants pour ce qui est des dictionnaires et guides linguistiques offerts en appui du correcteur, et nombreux sont ceux qui ont pris goût au dictionnaire des synonymes et des citations et qui avouent avoir du mal à s'en passer.

Terriblement séduisant et efficace, Antidote ne nous a déçus que sur de rares points, au rang desquels l'absence de fonction de « correction par lot » du type du « Ignorer tout » de Word, cette absence entraînant des corrections répétitives et forcément une perte de temps. Il est également des trois celui qui nous a le plus souvent invités à corriger des erreurs qui n'en sont pas. Prudence donc en ce qui concerne les corrections automatiques ou données pour sûres par le logiciel, et n'hésitez pas à afficher les explications, toujours très intéressantes et particulièrement détaillées chez Antidote. Côté ergonomie, on notera que le fait qu'il ouvre une deuxième fenêtre pour afficher le texte corrigé peut déstabiliser et faire que l'on peut se demander dans quel document on travaille. Cette deuxième fenêtre est confortable pour les relectures intégrales de longs documents, mais elle l'est moins pour vérifier un mot au cas par cas. Pas de vérification au fil de la frappe donc, ce que ne pourront que regretter les inconditionnels du « Clic droit > Remplacer » sous Word. Autre inconvénient, qui est une contrepartie de la richesse de ses fonctions : le fait qu'il faille beaucoup de temps pour parfaire une relecture. Bien souvent donc, on se contentera du premier niveau de correction en se privant ainsi d'une large partie de la richesse du logiciel.

Antidote RX

Les plus
+ Dictionnaires et guides très riches
+ Niveau de tolérance personnalisable
+ Design soigné / Disponible sous Linux
+ S'intègre à de nombreux programmes
Les moins
- Chronophage/Nécessite une activation
- Pas de correction par lot
- Pas de correction au fil de la frappe
Ergonomie
Fonctions
Correction
Ressources
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Logiciel

scroll top