Etude : 19 grammes de CO², le bilan carbone d'un email

11 juillet 2011 à 13h17
0
00FA000004427740-photo-ademe.jpg
Une étude réalisée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) tend à démontrer que l'envoyer d'email est particulièrement gourmand en énergie, en grande partie en raison de la grande quantité de courriels envoyés par le monde.

19 grammes de CO² : c'est, selon l'ADEME, l'empreinte carbone moyenne d'un email envoyé avec une pièce jointe de 1 Mo. Dit comme ça, cela peut sembler dérisoire, mais compte tenu de l'énorme quantité de mails envoyés chaque jour, la dépense énergétique est énorme. « Si l'on replace ces résultats dans le contexte d'une entreprise française de 100 personnes, dont le personnel envoie en moyenne 332 mails par jour (dont la taille est en moyenne de 1 Mo) et sur la base de 220 jours ouvrés par an, les émissions de gaz à effet de serre représentent 13,6 tonnes équivalent CO² » soit 136 kg de CO² par employé et par an, explique l'étude.

Le bilan s'alourdit si le courriel est envoyé à plusieurs destinataires : ainsi, les 19 grammes de CO² passent à 73 grammes si le mail et sa pièce jointe de 1 Mo sont envoyés à 10 personnes, et à 615 grammes pour 100 personnes. Chaque réception avec impression de la pièce jointe fait encore gonfler la note...

Bref, ceux qui s'imaginent que le mail, de par sa nature dématérialisée, possède des vertus écologiques tomberont sans doute de haut en explorant cette étude (PDF) qui évoque également le bilan carbone d'une requête sur un moteur de recherche - estimé à 10 grammes de CO² par recherche - ou encore celui d'un transfert de données sur une clé USB - 100 grammes de CO² pour un fichier de 200 pages déplacé sur une clé de 512 Mo. On apprend ainsi que le transfert d'un tel fichier sur 100 clés USB - une démarche courante dans les colloques et réunions - équivaut à 10 kg de CO², « soit l'équivalent d'environ 75 km parcourus en voiture ».

L'Ademe en profite pour glisser quelques suggestions à l'encontre des entreprises : « Diminuer de 10 % le taux d'impression des mails reçus par les employés d'une entreprise de 100 personnes permettrait un gain de 5 tonnes équivalent CO2 sur un an (soit l'équivalent d'environ 5 A/R New-York/Paris) » explique l'organisme. Face à des chiffres jusque-là inédits, les entreprises tireront-elles une sonnette d'alarme ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top