Pinterest innove en revoyant sa politique de modération et en lançant une Charte des créateurs

09 avril 2021 à 09h23
5
Pinterest La Charte des Créateurs © Pinterest
Les créateurs de contenus doivent désormais signer une Charte sur Pinterest (© Pinterest))

La plateforme américaine Pinterest aux 450 millions d'utilisateurs a annoncé, mercredi, le lancement prochain de la Charte des créateurs, qui consiste en un ensemble de règles dont le but sera de créer un environnement digital positif pour les utilisateurs et les créateurs.

Pinterest prend un engagement : celui de la bienveillance. Le réseau social, qui a fait sa renommée sur le partage d'images ces dix dernières années, a voulu réagir à sa façon après une année 2020 marquée, globalement et sur l'ensemble des plateformes sociales, par la haine en ligne, les fausses informations sur la pandémie de Covid-19, la rhétorique politique ou la cancel culture. Il a aussi annoncé, le 7 avril, le lancement de la Charte des créateurs, avec comme leitmotiv de faire de Pinterest « un espace positif et inspirant ». L'un des symboles de cette nouvelle stratégie de modération et de création est la mise en place d'un Fonds des créateurs, qui viendra soutenir, d'abord aux États-Unis, les créateurs provenant de communautés sous-représentées.

Bienveillance, inclusion et positivité au menu

Conformément à son engagement pour un environnement plus sûr et plus inclusif, Pinterest a mis à jour ses politiques et son service en propulsant notamment de nouveaux outils de modération des commentaires, un outil d'engagement particulièrement important pour les créateurs de la plateforme. Un rappel de positivité est donc proposé aux utilisateurs avant la publication d'un commentaire, de façon à éviter tout contenu offensant. Mieux vaut prévenir que guérir. D'autres outils, faisant appel à l'apprentissage automatique, permettront désormais de détecter et supprimer les commentaires haineux. Et de nouveaux signaux de prévention de spam ont été introduits, de même que la possibilité pour les créateurs de mettre en évidence jusqu'à trois commentaires sur le contenu mis en ligne.

L'événement majeur à retenir, outre ces outils de modération, reste la Charte des créateurs. L'idée de la charte, née au cours d'une année 2020 marquée par de nombreux mouvements politiques et sociaux, hors et en ligne, est de dresser un ensemble de principes en matière de contenu. La charte engage tous les utilisateurs, avant de publier du contenu, à :

  • faire preuve de bienveillance
  • vérifier ses sources,
  • faire attention à ne pas aller trop loin,
  • favoriser l'inclusion,
  • ne pas faire de mal.

« Nous faisons face à tant de contenus négatifs voire déshumanisants au quotidien sur les médias sociaux. La Charte des créateurs va totalement à contre-courant : elle est axée sur la positivité et l'inclusion, ce qui ne veut pas dire que nous ne devons pas parler des difficultés. C’est le signe que nous prêtons attention à notre prochain et ne cautionnons pas les contenus haineux et négatifs. Pinterest et la Charte des créateurs nous aident à replacer l’humain au cœur de nos échanges et c'est primordial », a réagi Jonathan Van Ness, l'un des stars de la série Netflix Queer Eye.

Pinterest - Outils de modération
Pinterest veut que ses utilisateurs restent "positifs" (© Pinterest)

Les créateurs issus de communautés sous-représentées soutenus

L'une des nouveautés qui découlent de la nouvelle politique de modération et de contenus de Pinterest, c'est le lancement du Fonds des créateurs, limité aux États-Unis pour démarrer. Ce nouveau programme poursuit le but de soutenir les créateurs issus de communautés sous-représentées, le tout à l'aide d'un soutien éducatif et financier.

Pour donner corps au fonds, Pinterest a fait appel à des créateurs issus de différents univers, comme la mode, la gastronomie, le voyage ou la photographie. Tous ont bénéficié de conseils et d'un budget en création de contenus. Et le réseau social va même plus loin, en s'engageant à travailler avec 50 % de créateurs provenant de groupes sous-représentés.

Pinterest a d'ailleurs monté une vidéo pour célébrer la positivité de sa démarche.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
keyplus
pinbisounours
Nervantoss
Comme on dit L’enfer est pavé de bonnes intentions.<br /> Mais c’est une leçon de communication pour les pays qui cherchent à légitimer le contrôle des débats qui peuvent nuire à leurs intérêts.
emsko
En novlangue :<br /> «&nbsp;commentaires haineux&nbsp;» = pro Occident<br /> «&nbsp;inclusion&nbsp;» = pro tout ce qui n’est pas occidental<br /> «&nbsp;communautés sous-représentées&nbsp;» mais toujours sur-représentées dans les pubs …<br /> «&nbsp;en s’engageant à travailler avec 50 % de créateurs provenant de groupes sous-représentés&nbsp;» et oui en Occident moins de 50% de jobs pour les occidentaux. Moins de 50% de jobs pour les locaux, ça c’est de «&nbsp;l’inclusion&nbsp;». Plutôt de la perversion.
kroman
Quelle plaie ce site qui pollue les résultats sur les moteurs de recherche !
wannted
+1 !<br /> Tu peux taper n’importe quoi Pinterest apparaitra !<br /> C’est tellement n’imp que souvent j’exclue les domaines Pinterest de mes recherches
kroman
Pareil, sur Google il faut parfois mettre site:-pinterest.*
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

iOS 15 : Apple prévoit la double authentification biométrique et une refonte du centre de contrôle
200 radios, 600 webradios et 100 000 podcasts : Radioplayer veut une place dans vos oreilles
Bon plan Amazon : la carte mémoire SanDisk Extreme 128 Go à moins de 20€
iTest : une application pour transformer votre iPhone... en Samsung Galaxy !
Chine : AlphaDog, le robot chien prêt à concurrencer le Spot de Boston Dynamics
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Haut de page