Discord double sa valeur en quelques mois, porté par les nécessités de communications liées à la COVID

25 novembre 2020 à 14h29
6

Les derniers mois ont été particulièrement prolifiques pour Discord , le logiciel de chat orienté vers le jeu vidéo. Outre son domaine de prédilection, il répond désormais à d'autres besoins.

Propulsé par la crise sanitaire, Discord est sur le point d'achever une nouvelle campagne de financement. Celle-ci valorisera l'enseigne à 7 milliards de dollars selon « des sources bien renseignées sur le dossier ».

Une valorisation doublée

Selon Crunchbase, Discord aurait déjà levé 379,3 millions de dollars jusqu'à présent auprès de divers grands groupes, notamment Tencent, Spark Capital et Benchmark.

Cette nouvelle levée de fonds interviendrait quelques mois à peine après une précédente campagne, qui avait réuni quelque 100 millions de dollars et valorisé la société à 3,5 milliards de dollars.

Cette valorisation serait donc sur le point de doubler. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels a lui aussi doublé, passant à 120 millions, alors que la société dit avoir enregistré 800 000 téléchargements par jour cette année.

Une montée en puissance et une réponse aux besoins des entreprises

On n'écartera pas le récent succès du jeu Among Us pour expliquer ce gain de notoriété. Néanmoins, TechCrunch affirme que la cause principale de la montée en puissance de Discord reste la crise sanitaire actuelle. Celle-ci exacerbe les besoins des entreprises en communication digitale, et donc les opportunités pour des logiciels gratuits comme Discord.

Lors de la dernière levée de fonds, les cofondateurs de l'entreprise Jason Citron et Stanislav Vishnevskiy relevaient déjà que l'utilisation de leur logiciel s'était étendue au-delà du jeu vidéo. Ils déclaraient alors que « pour beaucoup d'entre vous, il ne s'agissait plus seulement de jeux vidéo ». Les deux hommes présentent désormais leur logiciel comme généraliste, « un lieu conçu pour s'évader et discuter dans le confort de vos propres communautés et amis » ou « un endroit pour avoir des conversations authentiques et passer du temps avec les gens, que ce soit pour rattraper, apprendre quelque chose ou partager des idées ».

La société a déjà déployé de nouvelles fonctionnalités devant améliorer l'expérience utilisateur, comme l'aide à la création de nouveaux serveurs. Elle a également lancé ce qu'elle nomme un « Centre de sécurité », qui définit clairement différents abus en matière de discours de haine. Par le passé, Discord était connu pour être l'une des plateformes favorites de l'alt-right américaine, et c'est en s'engageant contre ce type d'utilisateurs que le logiciel a gagné ses lettres de noblesse.

S'il existe des alternatives permettant de se retrouver sur le Web, Discord semble aujourd'hui s'élever au-dessus du lot. Avant la crise, en 2019, selon Forbes et son analyste John Koetsier, Discord envoyait déjà 315 millions de messages par jour.

Modifié le 25/11/2020 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Amsterdam a inauguré le tout premier pont en acier imprimé en 3D
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Les chasseurs d’ondes de l’ANFR à la recherche des fréquences suspectes (Vidéo)
Après le supersonique, United Airlines veut des avions à propulsion électrique
Elon Musk réserve chez Virgin Galatics quand Bezos dézingue son concurrent
Une IA appréhende les politiciens qui passent trop de temps sur leur smartphone durant les sessions au parlement
Haut de page