L'application sécurisée Wire lève 21 millions de dollars

16 avril 2021 à 15h42
0
App Wire © Wire
© Wire

La messagerie instantanée libre et chiffrée Wire s’offre 21 millions de dollars de financements. La levée de fond a été menée par UVC Partners, une entreprise de capitale risque allemande spécialisée dans les entreprises BtoB.

Avec cette nouvelle manne financière, Wire espère développer son attractivité.

Une levée de fonds qui valide le succès de Wire

Cette augmentation de capital vient couronner le récent succès de l'application de messagerie. L’entreprise, basée à Munich et lancée en 2014, a en effet triplé son chiffre et doublé le nombre de ses clients en 2020, parmi lesquels des grandes entreprises et des gouvernements (cinq gouvernements du G7 utiliseraient actuellement Wire).

Et pour cause, en ces temps de crise sanitaire, de développement de différentes formes de collaboration à distance, et surtout de prise de conscience des risques de sécurité liés aux échanges de messages, Wire séduit particulièrement.

« Wire est indispensable pour répondre aux besoins des gouvernements et des grandes entreprises, qui exigent les plus hauts niveaux de sécurité et de confidentialité dans leurs outils de collaboration», a déclaré Ingo Potthof, directeur associé chez UVC Partners.

Wire veut continuer à travailler sur la sécurité

Actuellement disponible gratuitement et sous Windows, macOS, Linux, Android et iOS, Wire propose en outre des appels vidéo et audio de qualité. L'application offre la possibilité de réaliser de réunions jusqu’à six personnes. Surtout, elle assure des conversations sécurisées, grâce au chiffrement des discussions de bout en bout. Le lanceur d’alerte Edward Snowden a même récemment déclaré que Wire utilisait le meilleur chiffrement gratuit actuellement disponible.

Face à des concurrents comme Skype ou WhatsApp , Wire se différencie par le fait de répondre pleinement aux exigences du RGPD, et de distribuer le code source de chaque client sous licence GPLv3.

Bien conscient de ces avantages, le P.-D.G. de Wire a même récemment déclaré que l’application ne tendait pas atteindre la rentabilité financière, comme WhatsApp, en se tournant vers la monétisation des données.

L’entreprise espère plutôt que ce nouvel apport financier soutiendra sa croissance, et lui permettra de développer encore davantage les aspects sécuritaires de son service, en ce qui concerne le travail collaboratif notamment. Wire travaille par exemple sur l’amélioration du Messaging Layer Security (MLS), pour sécuriser davantage les messages chiffrés de bout en bout dans les conversations.

Vous êtes à la recherche d'un logiciel offrant gratuitement une fonction d'appel mais vous n'êtes pas certain de savoir lequel choisir ? Alors vous êtes au bon endroit.
Lire la suite

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Apple reprend la deuxième place à Xiaomi sur le marché des smartphones
Pourquoi les iPhone japonais ne pouvaient pas prendre de photos silencieusement jusqu'à iOS 15?
Le prix de ce Samsung Galaxy S20 Ultra 5G défie la concurrence ce weekend !
Avec son 8i, realme présente le premier smartphone à écran 120 Hz sous la barre des 200 €
Le Galaxy S21 FE serait finalement lancé le 11 janvier 2022
Comment Samsung teste-t-elle ses smartphones pliants ? La réponse en une vidéo sportive
Fan d'Harry Potter ? OnePlus a pensé à vous et sort une édition spéciale de sa montre connectée
Le premier thermostat compatible Siri est là, et il n'est pas signé Apple
La future Apple Watch 8 serait disponible en 3 tailles
Samsung Unpacked 2 : la conférence se tiendra le 20 octobre, pour quelles annonces ?
Haut de page