Signal teste une fonctionnalité d’échange de crypto-monnaies

07 avril 2021 à 09h34
5
© Signal

Ultra populaire depuis la débâcle entourant les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp , Signal est à pied d’œuvre pour développer de nouvelles fonctionnalités. Et parmi les plus importantes pour s’assurer de la pérennité de son succès : une méthode de paiement sécurisée, et confidentielle.

Après quelques semaines de spéculation sur le sujet, la chose est désormais officielle. Et quoi de mieux pour garantir l’anonymat des échanges que de baser ce futur système sur une cryptomonnaie ?

Signal Payments actuellement testé au Royaume-Uni

C’est dans un billet de blog que les développeurs de Signal Foundation nous apprennent la nouvelle. Actuellement testé au Royaume-Uni dans une nouvelle version bêta de l’application, Signal Payments permet de s’échanger de l’argent en se basant sur le MobileCoin. Un projet de crypto dans lequel Moxie Marlinspike, P.-D.G. de Signal, est impliqué en qualité de conseiller.

MobileCoin est un protocole de paiement disposant de sa propre monnaie, le MOB, lui-même indexé sur la blockchain XLM. Par dessein, celui-ci a la sécurité des échanges et — surtout — la confidentialité des données à cœur. Ainsi, promet Signal sur son blog, aucune donnée relative à des échanges financiers entre personnes ne tombera jamais dans les mains de l’entreprise. « Notre objectif est de vous laisser la main sur vos données personnelles », ajoute encore le billet de blog.

On comprend alors que Signal Payments fonctionne en deux temps. Il faut d’abord garnir son wallet de MOB (en les achetant sur FTX, seule plateforme d’échanges actuellement autorisée), puis utiliser ces derniers pour payer via l’application. Signal précise que les fonds sont transférables à tout moment, que cela soit pour les récupérer ou les migrer vers une autre application ou service.

Un déploiement prévu dans d’autres pays

Pour l’heure, on l’a dit, seul le Royaume-Uni est concerné par Signal Payments. Mais la fondation l’assure : la fonctionnalité arrivera prochainement dans d’autres pays à mesure qu’elle recevra suffisamment de retours de la part des premiers utilisateurs.

La France fera-t-elle partie des heureux élus ? Le doute persiste. Après tout, WhatsApp Payments , disponible depuis l’été dernier dans quelques pays du globe, n’a jamais trouvé le chemin de l’Hexagone. 

Non content de récupérer une petite partie du parc d’utilisateurs de WhatsApp, Signal pourrait donc également coiffer au poteau son concurrent sur son dispositif de paiement mobile. Culotté.

Source : Signal

Modifié le 07/04/2021 à 09h43
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le nouveau Apple iPhone 12 (128 Go) à prix cassé avant le week-end
Chute de prix des écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds Pro (via coupon et ODR)
Le gouvernement a publié son rapport annuel sur les cybermenaces en France
Geely dévoile Zeekr 001, sa berline électrique dotée d'une autonomie de 700 km
Vous pouvez rechercher parmi les tweets d'une seule personne sur Twitter
Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Haut de page