Même Mark Zuckerberg utiliserait la messagerie Signal

07 avril 2021 à 10h10
11
© Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

Le numéro de téléphone du cofondateur et P.-D.G. de Facebook a été lié à un compte sur l’application de messagerie Signal , l’une des principales concurrentes de WhatsApp … 

C’est Dave Walker, expert en cybersécurité, qui a fait cette trouvaille et l’a annoncée sur Twitter. 

Zuckerberg touché par le vol de données sur Facebook

En effet, Zuckerberg, ainsi que deux autres fondateurs de Facebook, Dustin Moskovitz et Chris Hughes, font partie des 533 millions de personnes dont les données Facebook ont été volées et retrouvées sur des forums de hackers. Les informations contiennent notamment le numéro de téléphone des utilisateurs, ainsi que leurs identifiants et dans certains cas, leur statut de relation, la ville où ils vivent ou encore, l’enseigne où ils travaillent. Si Facebook a annoncé que cette fuite datait de 2019 et avait depuis été corrigée, les données, elles, restent en ligne. 

Ayant donc accès au numéro de Mark Zuckerberg, Dave Walker s’est rendu compte que ce dernier était associé à un compte Signal, et n’a pas manqué de le faire savoir dans un tweet plein d’ironie : « Par ailleurs, Mark Zuckerberg respecte également sa propre vie privée en utilisant une application de chat dotée d'un système de cryptage de bout en bout et n'appartenant pas à Facebook ». 

Une preuve de la fragilité de WhatsApp ? 

Walker fait bien entendu référence au WhatsApp Gate datant du début d’année 2021. La messagerie avait alors annoncé qu’elle modifiait sa politique de confidentialité et ses conditions d’utilisation, et demandait à ses utilisateurs de les accepter sous risque de ne plus pouvoir utiliser l’application. Suite au tollé provoqué par cette requête, WhatsApp a tenté de définir plus précisément sa nouvelle politique qui, pour de nombreuses personnes, présente des contours flous et est moins respectueuse de la vie privée. La messagerie garantit toutefois qu’elle continuera à appliquer le chiffrement de bout en bout. Finalement, les utilisateurs de WhatsApp ont jusqu’au 15 mai pour accepter sa nouvelle réglementation

Suite à cela, Signal et Telegram , deux applications de messagerie mettant en avant la protection des données et le chiffrement de bout en bout, ont connu un important gain de popularité. Même si ce n’est pas forcément le cas, le fait que Zuckerberg soit lui-même sur Signal peut être vu comme une preuve de la fragilité de WhatsApp en matière de protection des données. Quoi qu’il en soit, l’application n’a pas hésité à moqué sa grande rivale dans un tweet assassin : 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Chute de prix des écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds Pro (via coupon et ODR)
Le gouvernement a publié son rapport annuel sur les cybermenaces en France
Geely dévoile Zeekr 001, sa berline électrique dotée d'une autonomie de 700 km
Vous pouvez rechercher parmi les tweets d'une seule personne sur Twitter
Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Samsung songe à une tablette qui se plie en trois pour 2022
Haut de page