🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

WhatsApp : en cas des refus des nouvelles CGU le 15 mai, il sera impossible d’envoyer des messages

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
22 février 2021 à 13h44
9
WhatsApp Logo_cropped_0x0_cropped_0x0_cropped_0x0

L’échéance approche à grands pas, et WhatsApp tente toujours d’éteindre l’incendie qu’elle a elle-même allumé. Et à consulter la FAQ qui a récemment été mise à jour, pas sûr que l’entreprise n’y parvienne jamais. 

Le centre d’aide de WhatsApp détaille ce qui se passera pour les utilisatrices et utilisateurs qui refuseront les nouvelles conditions d’utilisation de l’application le 15 mai prochain. Pas de suppression de compte à prévoir, mais d’importantes restrictions.

Votre compte ne sera pas supprimé en cas de refus, mais…

Des clarifications apportées par WhatsApp, il faut retenir deux choses. Contrairement à ce qui avait d’abord été annoncé, le compte WhatsApp des personnes qui refusent les nouvelles CGU ne sera pas supprimé. Mieux : il restera même actif et accessible.

Cependant, la FAQ explique que les contrevenants disposeront « d’un accès limité aux fonctionnalités de WhatsApp jusqu’à ce que vous les acceptiez ». Vous pourrez en effet continuer de recevoir des appels et des notifications, mais il vous sera impossible de lire ou même d’envoyer des messages depuis votre compte WhatsApp. Embêtant, pour une messagerie

Peu claire, WhatsApp ajoute que ces restrictions ne s’appliqueront que « pendant une courte période ». Faut-il comprendre que l’accès complet à notre compte sera restauré après un certain temps ? Ou au contraire qu’il sera supprimé en bonne et due forme si l’on repousse trop longtemps l’échéance ?

Bien sûr, WhatsApp assure que les mobinautes auront l’opportunité d’accepter les CGU après la date du 15 mai. Chose qui, au vu des importantes limites d’utilisation qui s’annoncent, ne devrait pas tarder pour la plupart des utilisatrices et utilisateurs de la plateforme.

La politique de suppression pour inactivité toujours en vigueur

Dans sa notice, WhatsApp rappelle que sa politique relative aux utilisateurs inactifs s’applique sans changement. Même après la date du 15 mai.

Pour rappel, WhatsApp supprime automatiquement les comptes inactifs depuis 120 jours consécutifs. Cela signifie que si d’aventure vous profitiez de la date du 15 mai pour changer de messagerie, votre compte WhatsApp, et donc votre historique d’échanges, sera supprimé 120 jours plus tard si vous n’y remettez jamais les pieds.

L’entreprise semble ainsi encourager les personnes résolues à quitter WhatsApp d’exporter leur historique de navigation et les données propres à leur compte d’ici le 15 mai. 

L’occasion de rappeler que Telegram a récemment mis en place un outil permettant d’importer tous ses messages depuis WhatsApp. Rappelons malgré tout que, par nature, les échanges sur Telegram ne sont pas chiffrés, comme sur WhatsApp. En cela, Signal se pose comme un équivalent plus « sérieux » en matière de confidentialité des données personnelles .

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Oldtimer
A bas Facebook et WhatsApp !<br /> Je vais télécharger mes données puis je désinstalle WhatsApp des smartphones de ma femme et de mes enfants et du mien aussi<br /> C’est le grand signal qu’on cherchait tant sur puissancepc il y a 30 ans avec SETI ?<br /> Mes contacts qui veulent rester sur WhatsApp grand bien leur en fasse !
Goodbye
Révolution !!!<br />
trollkien
Pareil, j’ai exporté mes conversations importantes en plusieurs formats, et apres bah desinstall, et ceux de mes contacts qui seront pas passé à signal auront qu’a me recontacter via sms ou mail
BH1724
«&nbsp;les échanges sur Telegram ne sont pas chiffrés, comme sur WhatsApp&nbsp;»<br /> c’est nouveau ça ??? si on fait un check-up, Telegram ne serait-il pas plus sûr que WhatsApp ???<br /> dans la FAQ de Telegram on peut lire: '… is faster and way more secure … ’ (than WhatsApp)<br /> si je ne me trompe, c’est une erreur ou de la propagande ???
Oldtimer
Apparemment il faut activer manuellement à chaque nouvelle communication le cryptage…<br /> Ce n’est pas activé par défaut dans telegram<br /> Moi j’opte pour signal mais bon rien ne dit se cette app n’est pas compromise par des agents etatique voir même des agents de Facebook au seins des équipes de dev, de gestion etc…<br /> Oui ok complotiste mais n’empêche que Facebook avait placer des systèmes d’écoute sur WhatsApp avant de le racheter… alors rien ne dit que niveau coup tordu Facebook est devenu angélique.
matou13
dès le 15 je désinstalle epicétou .<br /> signal fonctionne bien il a pris la place de mon logiciel sms et donc envoie les messages soit vers signal soit vers mon fournisseur d’accès.
bmustang
signal et puis je n’ai rien d’autres
Gh0st_D0g
Vous pourrez en effet continuer de recevoir des appels et des notifications, mais il vous sera impossible de lire ou même d’envoyer des messages depuis votre compte WhatsApp.<br /> La technique du dealer <br /> T’as envie de décrocher, mais le dealer fait en sorte d’agiter son sachet de stupéfiants sous ton nez. Sacré Mark…pardon… dealer !
max_971
Comment on fait pour ne pas accepter les nouvelles conditions quand on a déjà désinstallé WhatsApp ?
Gh0st_D0g
Je pense que tant que tu ne fais plus rien avec, ça reste en tant que «&nbsp;refus d’accepter les conditions&nbsp;». Pour accepter, WhatsApp doit avoir ton consentement.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Norton 360 Deluxe: l'antivirus à prix choc qui vous aide à vous protéger contre les cybermenaces
Plex teste l'intégration à Apple TV et en dit plus sur la nature des accords avec Apple
IBM, Colis Privé et Prosegur rejoignent l'Engagement Climat d'Amazon
Pour sa prochaine smartwatch, Samsung abandonnerait Tizen pour Android Wear
Kodi 19
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Haut de page