Vie privée : Microsoft lance une pique à WhatsApp et recommande Skype

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore, Rédacteur en chef adjoint.
Publié le 11 janvier 2021 à 15h04
Skype

La nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp n'est pas passée inaperçue la semaine dernière et certainement pas aux yeux de Microsoft. La société en a profité pour promouvoir son propre service.

Depuis plusieurs jours les utilisateurs de WhatsApp sont invités à accepter une nouvelle condition d'utilisation du service de messagerie instantanée : la société explique en effet qu'à partir du 8 février, les données seront partagées avec Facebook, sans quoi le service sera inaccessible.

Skype veut surfer sur la vague anti-WhatsApp

Pour de nombreux utilisateurs, trop c'est trop, d'autant que l'affaire arrive quelques jours après que Facebook a dû révélé l'ampleur des données utilisateur collectées sur son application iOS afin de se conformer à la nouvelle politique d'Apple. Le géant communautaire avait d'ailleurs publiquement critiqué cette obligation de transparence.

Alors que l'application Signal a déjà profité d'une très large visibilité suite à cette affaire, l'équipe de Skype compte elle aussi tirer parti de la situation. Dans un message publié sur Twitter ce weekend, Microsoft assure ainsi que « Skype respecte votre vie privée. Nous sommes engagés à ce que vos données restent privées et à ne pas les revendre à des tiers ».

Microsoft en a d'ailleurs profité pour partager sa politique de confidentialité ; on y apprend que l'entreprise collecte un certain nombre d'informations personnelles mais la nature de ces dernières n'est pas très claire. D'autant que pour l'heure, Microsoft n'a pas encore mis à jour sa fiche sur iOS ou macOS ; elle devra le faire à la publication de la prochaine mise à jour son application.

Selon les explications apportées par l'éditeur de Redmond les données collectées sont utilisées pour :

  • fournir des produits, incluant la mise à jour, la sécurisation, la résolution des problèmes, ainsi que la fourniture du support ;
  • améliorer et développer ses produits ;
  • personnaliser ses produits et proposer des recommandations aux utilisateurs ;
  • adresser de la publicité et des communications marketing, envoyer des communications promotionnelles, des publicités ciblées et des présentations d'offres susceptibles d'intéresser ses utilisateurs.

Facebook : des précédents qui inquiètent

En comparaison à Signal, Threema, Olvid ou Wire, Skype ne se positionne donc clairement pas sur le secteur de la messagerie privée. Microsoft communique en fait ici sur ce qui à trait à la sécurité des données personnelles.

Rappelons en effet que Facebook fait figure de mauvais élève en la matière. Dans le cadre de l'affaire Cambridge Analytica les données privées de 87 millions d'utilisateurs de Facebook avaient été passées au crible, dès 2014, notamment pour influencer les intentions de vote. Et au mois d'avril dernier, des pirates avaient mis en vente les données personnelles de 267 millions d'utilisateurs du réseau social.

Selon un porte parole de Facebook, toutefois, la société respecterait les règles de sécurité des données imposées par l'« European Data Protection ». Dans ce cadre, Facebook n'accèderait pas aux données des utilisateurs de WhatsApp au sein de l'Union Européenne, que ce soit pour améliorer ses produits ou ses publicités.

Toutefois, cela n'empêche pas WhatsApp de retourner cet avertissement et d'imposer cette condition avant la date butoir du 8 février pour l'utilisation de son service.

Source : Neowin

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
paprikadefrance

Signal c’est bien aussi

trollkien

Perso la transition est en cours au niveau famille.
Après côté des amis, toujours pareils il y en a qui bougeront pas de whattapp comme d’autres n’ont pas voulu bouger de skype.

JeXxx

Etant sur Signal c’est dure de leurs faires comprendre, surtout à ceux qui me disent « ouais mais j’ai un tel ou un tel dessus »…

Oldtimer

Ah c’était bien l’époque ICQ et autre msn chat, irc etc… :grin:

SlashDot2k19

L’IRC… ça date… je me demande si c’est encore utilisé mIRC

LeToi

Oui, c’est encore utilisé, je confirme !

SlashDot2k19

Ben ça on le fait toujours…

Alors la juste pour la carte du nouvel an :partying_face:

tangofever

Dommage que la mienne ne veulent pas entendre raison et se dise que peut importe nos données quelque soit l’application sont volées avec ou sans notre consentement.
Pour ma par j’ai supprimé mon compte Facebook il y a 3 ans, bien que sachant Wattsapp détenu par Facebook j’y suis resté ce changement de conditions n’y étant pas.
Aujourd’hui peut importe le nombre de contacts que j’ai dessus, jusqu’au 8 février, il n’y aura aucunes acceptations de ces conditions.
Je me barre et tant pis c’est tout, j’en retrouverai certains sur Télegram et Signal, pour les autres, tant pis.

tangofever

Le problème c’est que les gens ne veulent pas jongler entre plusieurs applications de messagerie et ça peut se comprendre, ZuckerMerde joue là dessus.

vbond007

En plus ce qui est bien avec Signal c’est qu’il lave aussi les dents !