Vie privée : WhatsApp estime que la nouvelle politique d'Apple favorise iMessage

10 décembre 2020 à 10h10
3

Mettant en conformité l'application pour se conformer aux nouvelles règles de l'App Store, l'équipe de WhatsApp a critiqué Apple en pointant une pratique anticoncurrentielle bénéficiant aux services pré-installés sur les iPhone.

Lors de sa conférence WWDC, qui s'est déroulée au mois de juin, Apple avait demandé davantage de transparence aux éditeurs d'applications hébergées sur l'AppStore. À partir du mois prochain, ces derniers devront ainsi décrire précisément la nature des données collectées auprès des utilisateurs et dans quel objectif.

Une position injuste pour iMessage

Or, selon WhatsApp, cette nouvelle politique favorise largement Apple. En effet, puisqu'il s'agit d'ajouter ces informations au sein de l'AppStore, ces règles ne s'appliquent finalement qu'aux éditeurs tiers et non aux applications pré-installées sur iPhone.

WhatsApp affirme que cette mesure devrait être appliquée de manière consistante, en incluant également les applications native de l'environnement Apple. Plus précisément, les équipes en charge de la messagerie instantanée estiment que les utilisateurs devraient être en mesure de pouvoir comparer les données collectées par Apple pour son application iMessage.

« Si permettre aux gens de lire ces informations est un bon début, nous pensons qu'il est important que les gens puissent comparer les "labels d'informations de vie privée" des applications qu'ils téléchargent avec ceux des applications pré-installées, comme iMessage ».

WhatsApp critique en outre le fait que les consignes d'Apple ne portent que sur la collecte de données. Elles ne prévoient pas de mettre en avant les mesures mises en place pour protéger les données des utilisateurs et ne permettant pas d'identifier plus facilement les pratiques de sécurité mises en œuvre par les applications.

Apple jouera également la transparence

Face à cette position, Apple a clarifié sa politique en expliquant que la société ajouterait également ces informations de sécurité pour les applications disponibles sur son App Store.

Concernant iMessage et les autres services pré-installés, Apple devrait ajouter une section dédiée sur son site Web reprenant également une fiche détaillée des informations collectées.

Rappelons que dernièrement, Facebook, la maison mère de WhatsApp, a pointé une attitude hypocrite de la part d'Apple, arguant que les discours axés autour de la sécurité des utilisateurs s'inscrivaient dans le cadre d'une campagne de communication de l'entreprise, rien de plus.

Facebook avait alors prévenu ses annonceurs partenaires que la nouvelle politique d'Apple se traduirait par une baisse de leurs revenus.

Source : Axios

Modifié le 10/12/2020 à 10h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page