Apple : vers des applications tierces plus respectueuses de la vie privée

09 novembre 2020 à 15h55
1

Apple entend renforcer la gestion de la vie privée des utilisateurs au sein des applications qui seront déployées au travers de l'App Store. Les développeurs devront se soumettre à de nouvelles conditions.

Apple souhaite apporter davantage de clarté aux utilisateurs sur la manière dont les applications fonctionneront au regard de leur vie privée. Pour ce faire, les fiches des applications devront mentionner la nature des données qui seront collectées et dans quel objectif.

Quelles conditions pour les développeurs ?

Sur une page de son site dédié aux développeurs, la firme de Cupertino ajoute que les éditeurs d'applications devront également faire mention des parties tierces pouvant potentiellement avoir accès à ces données personnelles.

Les soumissions de nouvelles applications ou des mises à jour au travers de l'App Store ne pourront être effectuées sans ces éléments à partir du 8 décembre prochain.

Les développeurs ne seront pas obligés de spécifier la collecte de certaines données à plusieurs conditions :

  • Elles ne doivent ni servir à pister l'utilisateur ni être utilisées à des fins publicitaires ou revendues à des tiers ;
  • elles ne doivent pas être utilisées à des fins marketing ou entrer dans le cadre d'une campagne publicitaire organisée par un partenaire de l'éditeur ;
  • elles ne doivent être collectées qu'occasionnellement, sans être la fonctionnalité principale de l'application avec la possibilité pour l'utilisateur de désactiver cette collecte ;
  • l'utilisateur doit donner son consentement quant au transfert des données sur un écran explicite.

Quels types de données ?

Parce qu'il est toujours avec nous, le smartphone (mais aussi l'ordinateur) collecte un nombre impressionnant de données. Apple en a listé une trentaine, réparties dans diverses catégories.

Parmi les données basiques, nous retrouvons évidemment le nom, l'adresse email, le numéro de téléphone ou encore l'adresse postale. La société liste également les données de santé et de sport, les informations de paiement ou encore l'archive de géolocalisation.

Des informations sensibles de nature ethniques, religieuses, politiques ou sexuelles sont également listées aux côtés de la liste des contacts, de l'historique de navigation ou des requêtes effectuées. L'iPhone héberge également des données sur l'usage du smartphone ou sur les achats effectués sur l'App Store.

Rappelons qu'avec Android 11, Google a également renforcé la sécurité de son système, notamment en permettant de mieux choisir lorsqu'une application doit accéder à un composant comme la géolocalisation, le microphone ou l'appareil photo.

Source : Apple

1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Cyberpunk 2077 : au tour des versions PlayStation de se présenter
Bons plans de Noël : Top 5 des offres à ne pas rater chez Cdiscount avant le Black Friday
Test Microsoft Surface Laptop Go : un ultraportable trop mignon… mais trop cher
British Airways met en vente des reliques de son Boeing 747, parti à la retraite
Jeff Bezos, Elon Musk, Bill Gates : podium 100 % tech des personnes les plus riches du monde
Cadeau Noël : offrez des écouteurs sans fil de sport Powerbeat Pro en promo à -28% sur Amazon
Cette TV LED 4K de 55 pouces est vraiment à prix cassé chez Cdiscount pour Noël
Promo de Noël Cdiscount : PC portable Gamer Lenovo Légion à prix cassé !
Red Dead Online sera vendu séparément à partir du 1er décembre
TOP 8 des offres TV 4k déjà en promo avant même le Black Friday
Haut de page