Le propriétaire chinois de Grindr bien décidé à mettre en vente l'appli dès 2020

15 mai 2019 à 09h28
2
Grindr
Tero Vesalainen / Shutterstock.com

Kunlun Tech Co Ltd, la société chinoise mère de Grindr, a annoncé lundi s'être accordée avec l'administration américaine pour vendre la populaire application de rencontres gay.

L'administration américaine a-t-elle fait plier un géant chinois ? Reuters rapporte qu'en mars le CFIUS, l'organisation interministérielle chargée d'analyser les acquisitions d'entreprises américaine par des investisseurs étrangers, a demandé à Kunlu de finalement recéder Grindr.

En attendant 2020, la firme fait profil bas

Une acquisition finalisée par Kunlun en 2018 après deux ans de transaction, mais qui n'avait pas été soumis à l'examen du CFIUS. Si aucun motif « spécifique » n'a été invoqué pour justifier cette inversion d'acquisition, la nature des données récoltées par Grindr sur le territoire américain pourrait avoir officieusement appuyé cette décision.

En pleine débâcle avec les géants chinois de la tech, dont Huawei, les Etats-Unis veulent désormais appliquer une tolérance zéro envers les entreprises étrangères exploitant les données de ses citoyens. D'autant plus lorsque celles-ci sont d'ordre sensible. Très populaire aux Etats-Unis, Grindr récole par millions des données ayant trait à la géolocalisation et au statut VIH de certains d'entre eux.

Des données qui peuvent impliquer « des membres du personnel militaire ou des services de renseignement américains ». Deux sénateurs américains, Edward Markey et Richard Blumenthal, avaient déjà enjoint la firme à rendre des comptes sur sa politique de données. Mais Kunlun s'est accordé avec le CFIUS pour ne pas envoyer de données en Chine. En attendant 2020, la firme a décidé de conserver son siège social aux Etats-Unis et d'inclure deux citoyens américains dans son conseil d'administration.

Source : Reuters.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
sandalfo
oui c’est clair Grindr = données sensibles qui pourraient être utilisées contre des citoyens américains. Quand il s’agit de leur sécurité, les américains ne plaisantent pas.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le nombre de litiges liés à l'énergie a augmenté de 38% ces deux dernières années
Le prochain Star Wars prévu pour 2022 sera bien écrit par les scénaristes de Game of Thrones
Porsche Taycan : des images de son habitacle intérieur fuitent
🔥 OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro déjà disponibles en prévente !
Crash Team Racing Nitro-Fueled : des bundles PS4 au menu
Xbox One S All Digital : l'erreur de casting de Microsoft ?
Creative Cloud : vous n'avez plus le droit d'utiliser de vieilles versions de certains logiciels
Débits Netflix en France : forte baisse chez tous les opérateurs en avril
⚡ Bon plan : carte SD 128 Go U3 Transcend à 16,09€
Après le Reno, Oppo prépare un nouveau smartphone... Le Find X 2 ?
Haut de page