Evernote va mal (et baisse le prix de son abonnement)

Par
Le 06 septembre 2018
 0
evernote

La plateforme de prises de note va mal et subit de nombreux départs dans son équipe dirigeante. Pour se relancer, Evernote casse les prix de ses abonnements.

Evernote traverse une mauvaise passe. La plate-forme de prises de notes vit actuellement une véritable fuite des cerveaux au sein de sa direction. Le directeur technique (Anirban Kundu), le directeur financier (Vincent Toolan), le directeur de la confidentialité (Erik Wrobel) et la patronne des ressources humaines (Michelle Wagner) ont récemment démissionné de leur poste. Evernote indique que ces profils seront rapidement remplacés, mais ces départs soudains révèlent la crise que traverse l'entreprise.

Selon les informations de Techcrunch, Evernote cherche de l'argent frais pour se relancer. La dernière valorisation de l'entreprise à 1,2 milliard de $ date maintenant de plusieurs années et l'entreprise peine à effectuer une nouvelle levée de fonds.

Des promotions pour sortir d'une « spirale mortelle »

Une source interne à Evernote parle même de « spirale mortelle ». Alors que le nombre de téléchargements de l'application continue d'être très honorable (2,5 millions de téléchargements au dernier trimestre), Evernote n'arrive pas à convaincre les utilisateurs de souscrire à une offre payante.

Le nombre d'utilisateurs de la formule payante n'aurait pas bougé depuis des années (225 millions d'abonnés selon le dernier chiffre donné par l'entreprise) les formules dédiées aux entreprises peinent à convaincre.

Pour se relancer, Evernote propose aujourd'hui un important rabais de 40% sur son abonnement premium. Il coute ainsi 36€ la première année au lieu de 59,99€. L'éditeur espère convaincre les entreprises avec des services comme la synchronisation des notes sur tous les appareils connectés, un mode hors-ligne et 10 Go de téléchargements par mois.


Modifié le 05/09/2018 à 16h37
scroll top