Google Messenger : une nouvelle application de messagerie sur Android

13 novembre 2014 à 11h46
0
Google a publié une nouvelle application de messagerie au sein du répertoire de Google Play pour la gestion des SMS et MMS.

La stratégie de Google devient de plus en plus confuse lorsqu'il s'agit de messagerie mobile. Pendant des années, la société proposait une panoplie d'applications, qu'il s'agisse de Messenger, Messaging, Google Talk, Hangout ou Voice. Ces derniers temps, la société a pris la parti de tout rassembler au sein de Google Hangouts et pourtant, voici une nouvelle version de Messenger.

0226000007750105-photo-google-messenger.jpg


Google Messenger est l'application de gestion de SMS et MMS intégrée par défaut au sein d'Android 5.0 stock ; cette dernière peut toutefois être récupérée directement sur Google Play et venir s'installer sur les terminaux dotés d'au moins Android 4.1. Sans surprise nous retrouvons l'interface Material Design.

L'application permet donc d'envoyer des textes, des photos ou des vidéos avec l'intégration de fonctionnalités de partage, un moteur de recherche et la possibilité de bloquer certains expéditeurs. Rappelons que depuis le mois d'octobre 2013 Hangouts assure désormais la gestion des SMS et MMS.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top