La FTC est inquiète sur les applications pour enfants

Aux Etats-Unis, la FTC vient de dresser son deuxième rapport portant sur les applications mobiles destinées aux enfants. L'autorité estime que de faibles progrès ont été effectués afin que les informations sur les données collectées soient correctement affichées. Elle considère également que les parents ne sont pas suffisamment informés quant à la nature des informations partagées par l'application.

00FA000002058062-photo-ftc-logo.jpg
La FTC a épluché 400 applications destinées aux enfants présentes dans l'App Store ainsi que dans le Google Play. Elle les a ensuite étudié afin de savoir quelles informations sont transmises depuis le mobile via des bandeaux publicitaires, la possibilité de faire des achats in-app ou les éventuels liens avec les réseaux sociaux.

Ainsi, 60 % des applications étudiées (235) transmettent l'ID du terminal au développeur ou même à un réseau publicitaire, une société d'analyse ou à une autre société tierce. De même, 14 applications transmettent également le numéro de téléphone et/ou la localisation du téléphone, ajoute la FTC. En revanche, l'institution note que 20% des services étudiés font clairement apparaître les conditions d'utilisation des données (.pdf).

Second point, la FTC souligne que du contenu publicitaire figure sur 58% des applis étudiées alors que seulement 15% d'entre elles sont clairement explicites sur le sujet et annoncent la couleur avant le téléchargement. De même, 22% des applications permettent des interactions avec les réseaux sociaux alors que 9% d'entre elles fournissent des informations sur ce point.

« Les résultats de l'étude sont décevants » considère la FTC. Elle ajoute que : « le secteur semble n'avoir fait que très peu d'efforts sur le sujets en n'améliorant qu'a minima les informations publiées depuis la première édition de notre rapport en 2011. Ce nouveau rapport confirme que le partage d'informations non-divulgué est très fréquent ».

C'est pourquoi elle demande à ce que des mesures de protection de la confidentialité soient directement incorporées dès la conception de produits et services mobiles. Elle souhaite également que les parents puissent facilement comprendre les politiques de collecte de données de chaque application. Enfin, la FTC espère qu'une plus grande transparence soit apportée sur la façon dont les données sont collectées, utilisées et partagées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Police nationale débarque sur les réseaux sociaux
Yahoo! lance une nouvelle version de Yahoo! Mail
Microsoft n'aurait payé aucun impôt sur plus de 2 milliards d’euros
Vote sur Facebook : moins de 670.000 participants pour le dernier suffrage
Intel officialise ses nouveaux processeurs Atom pour microserveurs
Bluetooth :  Wi-LAN mène des actions contre RIM
Google, Facebook et Dell se liguent contre les trolls des brevets
Black Marble : Google Maps dévoile la Terre vue de nuit
Intel prépare le renouvellement d'un de ses principaux CPU mobiles
Le brevet unitaire européen arrive sous la critique de certains éditeurs
Haut de page