Valorisée 2,1 milliards de dollars, l'app de rencontre Grindr entre en Bourse

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
10 mai 2022 à 15h50
10
Grindr © Tero Vesalainen / Shutterstock.com
© Tero Vesalainen / Shutterstock.com

L'application de rencontre LGBT Grindr entre cette semaine en Bourse avec une valorisation groupée de 2,1 milliards de dollars. Cette opération est permise par le biais de Tiga, une société d'acquisition à vocation spécifique.

Deux opérations en une pour Grindr. L'application américaine de rencontre fusionne avec la SPAC Tiga, basée à Singapour, et en profite pour entrer en Bourse avec une valorisation flatteuse : 2,1 milliards au total de dollars pour les deux entreprises, dettes prises en compte, note Bloomberg, qui ajoute que passer par une SPAC est une manière moins risquée d'entrer en Bourse dans le contexte pandémique.

Grindr entre en Bourse

Comme le rappelle le média américain, cette fusion permet aussi à Grindr d'empocher 384 millions de dollars. Une somme qui lui permettra de rembourser ses dettes, de redresser éventuellement ses comptes, mais aussi et surtout de lancer de nouveaux projets tout en soutenant certains secteurs qui permettront au groupe de continuer à croître, souligne pour sa part Engadget.

Grindr profite actuellement d'une croissance solide, avec des revenus qui atteignaient l'année dernière la barre des 147 millions de dollars (+30 % par rapport à 2020, lit-on). En décembre dernier, la plateforme recensait par ailleurs quelque 723 000 utilisateurs payants, pour environ 11 millions d'utilisateurs au total.

Grindr
  • De nombreuses fonctions gratuites
  • À destination de la communauté gay et bisexuelle
  • Une interface classique et simple

Probablement aussi connu que Tinder, Grindr en est finalement un équivalent pensé à destination de la communauté queer, plus précisément gay et bisexuelle. Depuis plus de dix ans, le service rencontre un succès sans équivoque, notamment grâce à des fonctions gratuites facilitant les rencontres. Malgré tout, comme pour la plupart des plateformes de ce genre, Grindr n’ouvre certaines fonctionnalités qu’aux abonnés premium, moyennant des tarifs élevés.

Probablement aussi connu que Tinder, Grindr en est finalement un équivalent pensé à destination de la communauté queer, plus précisément gay et bisexuelle. Depuis plus de dix ans, le service rencontre un succès sans équivoque, notamment grâce à des fonctions gratuites facilitant les rencontres. Malgré tout, comme pour la plupart des plateformes de ce genre, Grindr n’ouvre certaines fonctionnalités qu’aux abonnés premium, moyennant des tarifs élevés.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
Passion1
Qui va acheter des actions de ce truc ?.. Faut être fou
HAL1
Est-ce que techniquement l’application s’est améliorée ? Car, il y a quelques années, c’était une véritable catastrophe, avec régulièrement des messages qui disparaissaient comme dans le Triangle de la Berlue…
Bilbo
Installée mais pas encore testée !
PaowZ
« l’app de rencontre Grindr entre en Bourse »<br /> Y a moyen de faire une blague avec ça… xD
FodZy
« Assez immoral comme application. J’imagine que si on interdisait une application aux LGBT ça ferait un scandale ou même des procès, là on interdit l’application aux non LGBT et tout se passe bien. »<br /> Et bien si tu n’es pas S&amp;M, va dans un club S&amp;M ce weekend, tu peux y rentrer sans soucis, mais tu risque de ne pas y rester longtemps si c’est pas ton truc.<br /> Tout bêtement, concernant les hétéro/Homo, les deux communautés ne fonctionnes pas forcément de la même manière, c’est comme faire un application pour les fans de foot et de RPG, aucunes des deux communautés ne risque de s’y sentir à l’aise.<br /> Donc autant faire un produit qui répond bien aux besoins d’une communauté plutôt que de vouloir viser tout le monde à la fois et que ça soit pas terrible pour tout le monde.
Bilbo
Ces personnes ont souvent de bons revenus, épargnent peu et profitent de la vie (voyages, mode etc). Ils sont tout naturellement un public de choix pour les pubs en ligne, l’équation économique est donc vite faite si on ajoute aux revenus publicitaires ceux des abonnements, la valorisation de l’entreprise est à l’avenant.
ktionT4
Et dans 10 ans elle vaudra 200 milliards.<br /> La Bouse c’est de transformer une pomme en 1000 sans rien faire sauf de voler la population.<br /> Splendide!
HAL1
ktionT4:<br /> Et dans 10 ans elle vaudra 200 milliards.<br /> C’est très très improbable.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez notre top 5 des applications gratuites
SNCF Connect : vous pouvez désormais utiliser vos chèques-vacances
Huawei AppGallery : une faille vous permet de télécharger gratuitement des applications payantes
Google Photos : vous pouvez enfin supprimer les photos directement d'un album, mais il y a un hic
WhatsApp : les fonctionnalités de la future offre premium commencent à prendre forme
Après la Russie, Google bloque également les mises à jour d'applications payantes en Biélorussie
Instagram a changé son logo, vous non plus vous n’aviez pas remarqué ?
Apple rate de peu le 1er avril avec sa nouvelle politique concernant les abonnements sur l'App Store
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Uber Eats se fait un petit festin de nouvelles fonctionnalités alléchantes
Haut de page