Chipgate : de nouvelles preuves de piratage... chez US Telecom cette fois

12 octobre 2018 à 10h42
0
Google DataCenter

De nouvelles révélations démontrent un nouveau piratage des composants fournis par la société Super Micro. Un opérateur télécom américain serait touché.

Chipgate : nouvel épisode. L'agence Bloomberg, à l'origine de l'affaire, remet le couvert et publie une nouvelle série de révélations sur la possible présence de puces-espionnes chinoises dans les connecteurs Ethernet de serveurs d'un opérateur américain.

Un opérateur américain possiblement infecté par une puce espionne

Ces serveurs ont été conçus par Super Micro, déjà mis en cause dans le précédent article. Cette société américaine se serait fait duper lors de la fabrication de ces composants en Chine, où les autorités locales auraient frauduleusement placé des puces destinées à créer une porte dérobée pour recueillir un grand nombre d'informations sensibles.

Ces nouvelles révélations s'appuient sur le témoignage de Yossi Appleboum, expert en sécurité chez l'entreprise Sepio Systems. L'homme a supervisé la vérification de plusieurs grands data centers, dont ceux d'un opérateur américain dont le nom n'a pas été divulgué. Il a été constaté que des communications inhabituelles avaient lieu sur les serveurs examinés et une analyse minutieuse aurait conduit à la découverte d'une puce cachée dans le port Ethernet du serveur.

Pour étayer ses dires, M. Appleboum explique avoir détecté que les côtés du port Ethernet en cause étaient réalisés en métal, et non en plastique comme à l'accoutumée. Cette différence s'expliquerait par le besoin de dissiper la chaleur dégagée par cette supposée puce lors de ses communications.

Tous les acteurs concernés démentent ces informations

L'expert avance différents documents et rapports pour prouver la véracité de ces informations. Il confirme que Super Micro est victime de son sous-traitant chinois dans cette affaire : « Supermicro est une victime, tout le monde l'est aussi. C'est le problème de la chaîne d'approvisionnement chinoise ».

Super Micro a publié un communiqué niant en bloc cette nouvelle série de révélations. L'entreprise ajoute que Bloomberg "ne (nous) donne que des informations limitées, pas de documentation et une demi-journée pour répondre à ces nouvelles allégations ».

Les trois principaux opérateurs américains AT&T, Verizon et Sprint ont également déclaré ne pas être informés de la présence de ses serveurs trafiqués.

8
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top