Super Micro Computer : la minuscule puce chinoise qui espionnait le monde

05 octobre 2018 à 11h11
0
Amazon data center

Une puce aurait été installée sur les cartes-mères de serveurs par les autorités chinoises afin de créer une porte dérobée indétectable.

L'agence Bloomberg rapporte qu'une trentaine d'entreprises, dont Apple et Amazon, utiliserait des serveurs corrompus. Ces derniers réfutent catégoriquement.

Une puce minuscule installée sur les cartes mères

Ces composants, fabriqués en Chine auraient été livrés avec une puce cachée au beau milieu de la pièce, permettant d'ajouter une porte dérobée et d'accéder aux données de bas niveau des serveurs, comme les clés de sécurité ou la récupération de données stockées à distance. Les hackers viseraient principalement les données gouvernementales et de la CIA, stockées sur des solutions fournies par Amazon.

Ce dernier ainsi qu'Apple, faisant partie des entreprises listées par Bloomberg, ont démenti fermement toutes les deux l'utilisation de ces cartes mères piégées dans leurs fermes de données.
12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Le P.-D.G. de MSI décède à 56 ans en tombant d'un immeuble
scroll top