Puce chinoise espionne : Bloomberg maintient, Apple et Amazon continuent de nier

09 octobre 2018 à 10h02
4
China Printed Circuit

Cette brève fait suite à : Super Micro Computer : la minuscule puce chinoise qui espionnait le monde

Bloomberg confirme ses informations sur la supposée installation de puces chinoises sur des cartes-mères utilisées dans des serveurs américains. Apple et Amazon eux nient en bloc.

Apple et Amazon contre-attaquent fermement

Dans un communiqué publié sur son site web, la firme de Cupertino réfute toute discussion entre ses équipes et les services du FBI : « Personne chez Apple n'a contacté le FBI à propos de ce sujet. Nous n'avons pas entendu d'informations du FBI sur une enquête en cours de ce type. »

La réponse d'Amazon est du même acabit : « Il y tant d'erreurs dans cet article qu'il est difficile de les compter. Nous n'avons jamais trouvé de composants modifiés ou de puces malicieuses dans nos data centers ».

Un expert en sécurité informatique quant à lui défend en partie les révélations du magazine. Il explique sur son blog qu'en 2016 Apple a retiré des serveurs conçus par Super Micro après un incident de sécurité non spécifié. L'affaire ne semble pas prête de s'arrêter.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
BetaGamma
Amazon et Apple ont des intérêts énormes en Chine… ils préfèrent trahir leur pays (ils n’aiment pas les républicains et encore moins Trump). Ils vont négocier à l’amiable avec les Chinois. Blommberg eux non…
Exosia
« Il y tant d’erreurs dans cet article qu’il est difficile de les compter…»<br /> Le comble cette phrase.
Popoulo
Exactement. Dans un terme plus courant, on appellerait cela de la prostitution.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Libertas, l'administrateur de Silk Road, risque 20 ans de prison
Apple : trois semaines après son lancement, iOS 12 installé sur 50% des iDevices
Mondial Auto | Audi e-tron, le SUV 100% électrique doté de rétroviseurs virtuels
AMD : les cartes graphiques 12nm sous Polaris 30 sortiraient le 15 octobre
Google+ ferme ses portes pour le grand public après la découverte d'une faille
Crowdfunding : /e/, le système d'exploitation mobile par le créateur de Mandrake Linux
Fortnite : 300 millions de dollars de revenus... rien que sur iOS
Le volant, c'est old school : pour Ford, un véhicule autonome pourrait être contrôlé par mobile
Blackberry KEY2 LE : disponible en France, à partir de 399 euros
Les skills d'Alexa pourront collaborer entre eux
Haut de page