Assistant personnel : un piratage par commande vocale inaudible ?

07 septembre 2017 à 08h48
0
Le terme commande vocale inaudible peut paraître, à première vue, un oxymore. Comment une commande vocale pourrait ne pas être entendue et être une commande vocale malgré tout ? La solution vient de chercheurs chinois de l'Université de Zheijiang : ils ont découvert une faille majeure dans les assistants personnels. Tous, sans exception.

La découverte est majeure car elle impacte tous les acteurs du secteur des assistants personnels et tous les supports. Sans compter que l'attaque peut être menée à distance, à tout moment et ce malgré les précautions de sécurité prises par le propriétaire de l'appareil.

Une commande vocale à ultrasons : vous ne l'entendez pas, Alexa, Siri et les autres oui



Les ultrasons sont au centre de cette nouvelle faille de sécurité découverte par les chercheurs, qui l'ont appelée DolphinAttack en référence aux dauphins qui communiquent, justement, par ces sons. Ils sont inaudibles pour l'oreille humaine à cause de leur fréquence très élevée supérieure à 20.000 Hz. Mais les microphones des assistants personnels, qu'ils soient intégrés à une enceinte connectée, sur votre smartphone ou dans une voiture, les entendent.

L'attaque consiste donc tout simplement à diffuser un message sur une fréquence ultrasonique. Ce message sera interprété correctement par les assistants personnels. Les chercheurs sont parvenus à faire réaliser aux assistants personnels des tâches comme appeler un numéro, ouvrir un site web et même ouvrir une porte avec une serrure connectée. Les possibilités qui s'offrent aux pirates sont donc nombreuses, du téléchargement de malware à la possibilité d'ouvrir les portes d'une maison. Sur une Audi Q3, les chercheurs ont pu changer la destination du GPS.

01F4000008564720-photo-google-assistant.jpg


Un faille majeure mais qui a une réponse simple



Si tous les assistants personnels sont vulnérables à cette attaque, elle reste difficile à perpétrer : les enceintes connectées, par exemple, doivent être débloquées pour recevoir une commande vocale. En général, elles émettent un son lorsqu'elles valident une commande, donc le propriétaire devrait se rendre compte qu'il y a un souci. C'est un peu plus problématique pour une personne en train d'utiliser son smartphone dans la rue, mais l'appareil utilisé par les chercheurs n'a, pour l'instant, qu'une portée de 2 mètres. Rien n'empêche des pirates de tenter le coup ou d'essayer d'améliorer la portée du signal.

Du côté des constructeurs, néanmoins, il y a une réponse simple au problème, comme le signalent les chercheurs de l'Université de Zheijiang dont les résultats ont été publiés dans la revue arXiv le 31 août 2017. Ils peuvent soit changer les microphones pour qu'ils ne soient plus en mesure de capter les fréquences ultrasoniques, soit paramétrer les assistants personnels pour qu'ils ignorent les commandes reçues sur ces fréquences.

En attendant, redoubler de vigilance n'est peut-être pas un luxe. D'autant plus que ce piratage fonctionne en anglais, chinois, allemand, espagnol et français... Donc potentiellement dans toutes les langues.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top