Un assistant personnel appelle la police durant une dispute

10 juillet 2017 à 09h35
0
Google Home va être disponible en France en août 2017, mais il a déjà été largement adopté aux Etats-Unis. Parfois, le système connecté de Google, tout comme certains de ses concurrents, donnent lieu à des soucis plus ou moins volontaires et ironiques, comme lors de la publicité du Super Bowl qui avait enclenché une partie des Google Home de ceux qui regardaient le match. Cette fois, l'assistant virtuel de la firme de Mountain View a peut-être sauvé une vie.

Les faits se sont déroulés au Nouveau Mexique, très précisément dans la banlieue de la ville d'Albuquerque. Tout a commencé avec une dispute entre Edouardo Barros et sa petite-amie.

Un appel enclenché à l'insu de l'agresseur

Comme le relate la chaîne américaine ABC le 6 juillet 2017, Eduardo Barros et sa petite-amie se trouvaient chez eux avec leur fille lorsqu'ils se sont disputés. Les mots ont fusé et, selon la police, Eduardo Barros a sorti une arme et l'a pointée contre sa compagne en lui disant « as-tu appelé le Shériff » ? C'est à ce moment-là que l'assistant personnel est entré en jeu.

L'assistant virtuel n'est pas en mesure de comprendre les tonalités et le sens des phrases : il n'a donc pas consciemment agi pour protéger la femme menacée par son petit-ami. Mais l'assistant personnel a reconnu un code : « call the Sheriff » (« Appeler le shériff » en anglais). Il s'est donc exécuté et a prévenu les autorités.

01F4000008709760-photo-logo-turbo-1280-assurance-auto-police.jpg


Une technique pour prévenir les autorités en toute discrétion ?

Lorsque l'assistant à reconnu la commande, il a composé le numéro d'urgence de la police américaine, le 911. L'opérateur a donc décroché et a sans doute entendu la dispute, ce qui l'a poussé à faire intervenir les autorités et à ne pas croire à un faux appel ou une erreur.

La police a pu faire sortir la femme, légèrement blessée, et sa fille. Eduardo Barros a été arrêté après plusieurs heures de négociations ayant nécessité l'intervention du SWAT.

La chaîne ABC, dans une mise à jour de son article, précise qu'elle avait mentionné Google Home comme l'assistant ayant réalisé l'appel, mais qu'en réalité, ce n'est pas ce modèle-là qui a été retrouvé dans la maison. Elle ne donne pas de nouveaux détails, mais on peut supposer qu'une telle histoire puisse concerner tous les assistants personnels dans le commerce.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top