Epson piraté en Corée du Sud, 350 000 fichiers utilisateurs en fuite

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004522322-photo-epson-logo.jpg
Les serveurs sud-coréens de l'entreprise nippone Epson ont été visités la semaine dernière par des hackers, qui auraient récupéré les données de 350 000 clients de l'entreprise.

La vague massive de piratage qui touchait les entreprises et autres organismes gouvernementaux il y a encore quelques semaines reprendrait-elle vie ? Après Sony, le FBI ou encore la bourse de Hong-Kong récemment, c'est au tour de la filiale sud-coréenne d'Epson d'avoir été victime d'une intrusion sur ses serveurs la semaine dernière.

« Nous avons découvert via une enquête interne que des données clients ont été divulguées » explique Epson. L'intrusion a eu lieu il y a une semaine, mais l'entreprise ne l'a signalé à la Commission coréenne des communications que jeudi dernier, privilégiant auparavant la communication avec ses clients.

Parmi les informations fuitées se trouvent les noms des clients, leur mot de passe ou encore leur numéro d'immatriculation de résident, important en Corée du Sud car il sert à identifier chaque citoyen du pays. Epson a demandé à ses clients de changer leur mot de passe : visiblement, la base de données n'était pas chiffrée.

Cette attaque survient un mois après celle ayant visé des sites de réseaux sociaux sud-coréens : 35 millions d'internautes étaient alors concernés. Epson n'a pas donné de détails concernant les origines de l'attaque, qu'aucun groupe de hackers n'a revendiqué.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HP Pre 3 bradé en France à 75 euros, s'il y est vendu un jour
Etude : le surf au bureau c'est bon mangez-en !
Intel : du retard pour Cedar Trail à cause de DirectX ?
Rumeur : quelques infos sur un iPhone 4 discount ?
VOD hors abonnement : iTunes se taille la part du lion aux US
Google Chrome : la version stable corrige 11 failles de sécurité
Android, cible privilégiée des malwares ?
Xiaomi M1 sous MIUI : un smartphone Android double-cœur à 250 euros ?
54 000 dollars d'amende pour 24 chansons : insuffisant pour la RIAA
Location de films sur Facebook : Miramax marche sur les traces de Warner
Haut de page