Des militants pro-Haïti à l'origine du squat du site du Quai d'Orsay

19 juillet 2010 à 11h17
0
On en sait un peu plus sur les conditions qui ont conduites à voir émerger en parallèle deux sites utilisant des adresses proches du site du ministère des Affaires étrangères. diplomatiegov.fr et diplomatie.gouv.fr (l'officiel) étaient en ligne. Le premier visait clairement à prendre une partie du trafic du ministère pour délivrer un message pour la défense d'Haïti.
00A0000001519310-photo-bernard-kouchner-sur-le-plateau-de-le-talk-de-paris.jpg

Le Comité pour le remboursement immédiat des milliards envolés, le CRIME, revendique la paternité du faux site. Il réclame, le versement de 21 milliards de dollars à Haïti pour réparation en guise de remboursement causé par la « perte des profits liés au trafic d'esclaves suite à l'indépendance du peuple haïtien, au début du dix-neuvième siècle », selon le NouvelObs.com.

Du côté du Quai d'Orsay, la tentative de médiatisation est moyennement appréciée puisqu'il s'agit clairement de typo-squatting (utilisation d'adresse proche) visant à induire volontairement en erreur un internaute. Une entreprise qui peut être assimilée à du « parasitisme » pour ce qui concerne certaines entreprises privées.

Si la direction informatique du ministère des Affaires étrangères explique qu'elle étudie ses voies de recours, même si un nouveau site (diplomatiegov.info) a vu le jour, à la suite de la fermeture du .fr. l'affaire n'est donc pas terminée même si l'on pourra s'étonner que le ministère n'ait pas acquis plusieurs domaines relatifs à son site principal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top