Le site des Affaires étrangères visé par du typo-squatting

01 juin 2018 à 15h36
0
Par une manœuvre, un faux site du quai d'Orsay diffuse de fausses informations sur la politique étrangère de France. La différence est subtile entre diplomatiegov.fr au lieu de diplomatie.gouv.fr mais elle permet de capter certains internautes novices.
00FA000000767672-photo-bernard-kouchner.jpg

Ce faux site annonce le remboursement d'une dette de 17 milliards d'euros à Haïti. Il reprend la charte graphique du site officiel du ministère des Affaires étrangères et mélange un peu toutes les informations, officielles ou non.

Dans un communiqué, le porte-parole du quai d'Orsay Bernard Valero explique la teneur de cette attaque : « Ce site internet, créé à une adresse proche de celle France Diplomatie, diffuse de fausses informations et copie frauduleusement le site du Ministère des Affaires étrangères et européennes ». Par exemple, la France « devrait » rembourser à Haïti une « dette originelle » datant de 1825 d'un montant de 90 millions de francs-or, soit 17 milliards d'euros actuels.

Préalablement à cette « usurpation d'identité », le site avait déjà fait l'objet de tentatives d'intrusion. En juin 2008, on apprenait qu'un hacker s'était introduit en 2005 - 2006 dans le réseau informatique du ministère des affaires étrangères. Résultat, depuis novembre 2007, les communications des ministères ne passent plus par Internet mais par un Intranet. Le système baptisé Isis évite tout regard curieux d'un pirate qui chercherait des renseignements classés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD enregistre une perte mais se porte plutôt bien
IBM étend ses capacités de cloud en Europe avec un nouveau centre allemand
Opera 10.1 débarque sur Symbian S60
NWZ-E450 : des Walkman au look coloré
Logitech Z506 : un kit 5.1 abordable qui
Google : le curseur de votre souris optimisera la pub et le ranking
La mise à jour d'iOS 4 est en ligne, et fait déjà débat
Google : revenu record mais profit moins haut que prévu
L'investissement par capital-risque retrouve son niveau de 2008
La base NoSQL CouchDB arrive en première version stable
Haut de page