Elections américaines : du spam aurait incité au vote

03 novembre 2010 à 11h10
0
Cette semaine, les électeurs américains ont élu de nouveaux représentants aux assemblées. Le résultat de ces élections de mi-mandat sert alors de blanc-seing ou de défiance des américains envers leur administration centrale. Malgré la relative réussite du parti républicain, certains n'hésitent pas à évoquer quelques irrégularités ou plutôt des incitations douteuses au vote.

00A0000003690462-photo-obama-jpg.jpg
C'est en tout cas ce que rapporte le site Wired. Certaines personnes auraient ainsi reçu des appels provenant de robots les incitants à voter. Par contre, les informations (date et lieu de vote) diffusées par ce spam téléphonique étaient, en général, fausses. Certaines « minorités » auraient alors été clairement visées comme les latino-américains de Los Angeles.

A en croire l'autorité chargée du respect du vote, l'Election Protection Coalition, d'autres incitations de ce type auraient été enregistrés dans certains Etats américains comme la Louisiane, le Maine ou le New Hampshire. Les électeurs étaient même invités à voter en ligne, une méthode seulement disponible pour les américains résidant à l'étranger ou en Arizona...

Certains experts estiment alors que ces tentatives d'envoi de spams ont eu pour but de dérober des informations personnelles de votants comme des identifiants ou des mots de passe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

M6980 et M6900 : deux souris Gaming chez Gigabyte
Le procès Oracle-SAP débute bruyamment
USB 3.0 sur les portables Intel : pas en natif avant 2012 ?
Creative Zen Touch 2 : un baladeur connecté sous Android
Le Sénat propose une loi sur la neutralité du réseau
Seuls 36,2% des smartphones Android sont sur FroYo
TRENDnet lance des boîtiers USB 3.0 pour disques durs 2,5 et 3,5 pouces
Electronic Arts et Facebook s'allient pour 5 ans
WX-DL : une drôle de souris tactile chez Asus
SkyFire trouverait bien sa place sur l'App Store d'Apple
Haut de page