Cuba réfléchit à une crypto-monnaie lui permettant de passer outre les sanctions américaines

06 juillet 2019 à 19h00
0
cryptomonnaie

Contourner les sanctions américaines et renforcer les finances nationales par la même occasion, Cuba y songe sérieusement.

Comme le Venezuela l'a fait et bien que sa crypto-monnaie « Petro » n'ait jamais été lancée correctement, Cuba songe à stimuler son économie de la même façon.

La crypto-monnaie pour atténuer les sanctions américaines

La croissance cubaine vit une importante crise, particulièrement à cause des sanctions que lui imposent les États-Unis. Ces derniers souhaitent notamment réguler l'industrie touristique de l'île, qui l'accusent des liens économiques avec les autorités locales et militaires.

Les raisons de cette crise sont multiples. Les exportations sont actuellement en baisse et l'embargo sur le commerce se ressert avec la présidence de Donald Trump. De plus, l'aide vénézuélienne est devenue bien moins importante.

C'est ainsi pour cet ensemble de raisons que Cuba réfléchit actuellement à une façon de stimuler puis relancer sa croissance.



Une relance de la croissance de Cuba

L'objectif de Cuba ? Copier l'idée du Venezuela en matière de crypto-monnaie. L'année dernière, le Venezuela a effectivement introduit l'usage de crypto-monnaie pour éviter les sanctions américaines. Et bien qu'elle n'ait jamais été lancée correctement, cela permet aussi d'éviter l'hyperinflation.

Le président cubain Miguel Diaz-Canel s'est ainsi exprimé pour annoncer plusieurs mesures, parmi lesquelles la crypto-monnaie.

Celle qui permet d'effectuer des opérations financières sans dévoiler son identité serait un moyen de contourner les sanctions imposées au tourisme cubain et aux investissements étrangers qui sont faits sur l'île. Cela permettrait en somme d'augmenter les revenus de la population. D'autant plus que les prix sont d'ores et déjà gelés par le gouvernement et autorités de l'île afin que le pouvoir d'achat des habitants soit maintenu.

Cependant, cette mesure et d'autres annoncées ne seraient pas suffisantes. D'une part, selon les Cubains, ce ne serait pas suffisant pour combler les écarts et déboucher sur un redressement économique. D'autre part, rien n'assure que cette crypto-monnaie fonctionne. Elle pourrait bien vite être ajoutée à la liste des actifs sanctionnés de Donald Trump, comme l'a été la crypto-monnaie vénézuélienne.

Source : Neowin
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top