Un magnat du Bitcoin veut construire une ville utopique dans le Nevada

Par
Le 11 novembre 2018
 0
nevada désert.jpg
Jeffrey Berns a posé la première pierre

Un millionnaire féru de cryptomonnaie à l'instinct de bâtisseur veut construire une communauté de la blockchain sur un gigantesque terrain désertique, qu'il vient de s'offrir aux États-Unis.

Jeffrey Berns a 56 ans. Il est avocat et est devenu millionnaire grâce à sa société Blockchains LLC, qu'il a créée dans l'effervescence de cette technologie qui fait rêver de plus en plus de curieux. Le propriétaire a acheté cette année un immense terrain de 67 000 acres, dans le nord de l'État du Nevada aux États-Unis (soit 27 000 hectares ou plus de 79 Central Park), en l'échange d'une coquette somme : 170 millions de dollars (149 millions d'euros), en espèces s'il vous plaît ! Berns veut y bâtir une véritable communauté qui reposerait sur la blockchain.

Une smart city qui tournerait grâce à la blockchain

Le Nevada a légalisé le cannabis, n'a toujours pas aboli la peine de mort, et est riche en matières minières. Mais le Nevada est aussi un État connecté qui abrite notamment la plus grande centrale solaire photovoltaïque du continent américain. Les ambitions de Jeffrey Berns, elles, visent un tout autre minage : celui de la cryptomonnaie.

Et avec l'acquisition de cet immense terrain, l'avocat veut donner vie à un projet qui aurait pu sortir tout droit de l'esprit d'un Elon Musk ou d'un Richard Branson.

Sur ce lieu, Berns veut construire une smart city dotée d'une infrastructure basée sur la blockchain, lui qui a été conquis par l'Ethereum, l'une des nombreuses cryptomonnaies. La ville hébergera un parc de haute sécurité qui associera la techno blockchain à l'intelligence artificielle, la nanotechnologie et l'impression 3D. Maisons, écoles, quartiers commerciaux, studios de production... le propriétaire compte bien fonder cette communauté expérimentale en montrant au monde entier qu'il est possible d'allier développement commercial et nouvelles technologies.

90% des dividendes reversés aux résidents

Berns estime qu'à l'instar du Bitcoin, qui rend possible le transfert d'argent sans passer par sa banque, la blockchain permettra aux futurs « citoyens » de sa ville de contrôler leurs propres données et leur identité sans avoir à compter sur les gouvernements ou grandes entreprises.

Si le bâtisseur a été attiré par les avantages fiscaux indéniables du Nevada, d'autres projets utopiques sont déjà tombés à l'eau. Mais il étaient peut-être plus politisés. Jeffrey Berns, lui, assure que 90% des dividendes qu'il génère seront reversés à une structure d'entreprise détenue par les résidents.

Modifié le 09/11/2018 à 17h36

Les dernières actualités Crypto-monnaie

scroll top